•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La majorité des autobus de la STO ne passeront plus sur la rue Wellington

Un autobus de la STO à un arrêt à Ottawa.

Un autobus du circuit 59 de la STO sur la rue Wellington, à Ottawa (archives)

Photo : Dereck Doherty

Radio-Canada

La Société de transport de l’Outaouais (STO) annonce, jeudi, des changements à ses parcours au centre-ville d'Ottawa. À partir du 21 juin, la majorité de ses autobus ne passeront plus sur la rue Wellington, au centre-ville d’Ottawa.

Les arrêts entre les rues Kent et Elgin seront déplacés vers les rues attenantes, comme celui de l’avenue Mackenzie. Ces changements permettront une réduction combinée des autobus de la STO et d’OC Transpo de 75 % sur cette artère.

Dans la foulée de la mise en service du système sur rail au centre-ville, il y avait le souci pour la Ville d’Ottawa de dégager et d’avoir plus de fluidité, notamment sur la rue Wellington. C’est une entente qui avait été mise en branle en 2017, a indiqué la présidente de la STO, Myriam Nadeau.

Une carte du centre-ville d'Ottawa montrant les nouveaux arrêts de la STO, avec une légende.

Les nouveaux trajets de la STO au centre-ville d'Ottawa entreront en vigueur le 21 juin.

Photo : STO

Ces modifications amélioreront le service pour les clients de la STO en procurant des correspondances pratiques avec la Ligne 1 de l’O-Train, aux stations Lyon et Parlement, peut-on lire dans une note de service envoyée par la Ville d’Ottawa, jeudi, après l’approbation des nouveaux trajets par le conseil d’administration du transporteur de l’Outaouais.

Ces changements coûteront 194 000 $ annuellement à la STO. Le montant s’élèvera à 104 000 $ pour l’année en cours.

Par ailleurs, la société de transport a enregistré un achalandage représentant 20,6 % de celui de janvier 2020. La diminution est due notamment au confinement et à la mise en place d'un couvre-feu en Outaouais, selon Mme Nadeau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !