•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Garde côtière prête assistance au Saaremaa

Deux navires avançant dans les glaces.

La Société des traversiers du Québec a eu recours à la garde côtière pour aider le Saaremaa à cheminer dans les glaces.

Photo : Radio-Canada / Luc Paradis

La Garde côtière canadienne a prêté assistance jeudi à la Société des traversiers du Québec (STQ) pour escorter le navire Saaremaa jusqu'au quai de Matane.

Selon la conseillère en communication pour la Garde côtière, Guylaine Beaudoin, l'organisme a répondu à une demande de la STQ.

La navire avance dans les glaces.

Le brise-glace Louis S. St-Laurent au port de Matane

Photo : Radio-Canada / Luc Paradis

C'est le brise-glace Louis S. St-Laurent qui a effectué l'intervention.

Selon le porte-parole de la STQ, Bruno Verreault, la compagnie a fait appel à la Garde côtière dès mercredi en raison d’une baisse des températures et de vents qui ont entraîné des accumulations de glaces problématiques.

Le navire Louis S. St-Laurent est donc venu en renfort pour assister le Northern Ranger, qui escorte le Saaremaa au besoin depuis le début de l’hiver. C’était plus prudent pour ces circonstances, explique le porte-parole.

La situation est tout à fait normale, selon lui. Bien que la STQ ait dépensé près de 760 000 $ cette année pour la location du brise-glace Northern Ranger, Bruno Verreault explique que cela n'empêche pas de faire appel à la Garde côtière au besoin.

La Garde côtière ne peut assurer une présence en moins de 12 heures d’avis, rappelle-t-il. Quand on les demande, ça ne garantit pas qu’ils seront présents. Nous, nous offrons un service à la population, nous avons un horaire établi alors il faut s’assurer de procéder à nos traversées comme prévu.

Bruno Verreault, précise que le Northern Ranger fonctionne bien et qu'il a aussi participé à l'escorte du Saaremaa ce matin. 

Il mentionne aussi que la STQ a très peu eu recours au Northern Ranger jusqu'ici, puisque la glace était peu présente cet hiver.

Le Saaremaa remplace encore le F.-A.-Gauthier, qui se trouve en réparation, en cale sèche à Lévis.

Le navire Saaremaa dans les glaces.

Le navire Saaremaa dans les glaces

Photo : Radio-Canada / Luc Paradis

Par ailleurs, en raison de conditions de glaces prévues pour vendredi du côté de Matane, la traversée de 14 h 30, de Baie-Comeau vers Matane est avancée à 11 h, toujours à partir de Baie-Comeau. Le brise-glace Louis S. St-Laurent sera encore présent.

Les réservations seront honorées aux nouvelles heures.

Le départ de 8 h de Matane vers Baie-Comeau demeure inchangé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !