•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

260 000 $ pour la musique-thérapie de l’école Destroismaisons

Les mains d'une personne pendant qu'elle joue du piano.

Une personne âgée joue du piano. (archives)

Photo : Radio-Canada / Charles Beaudoin

Québec accorde près de 260 000 $ à l'École de musique Destroismaisons de La Pocatière pour lui permettre de poursuivre son programme de musique-thérapie dans les MRC de Kamouraska, Montmagny et de L'Islet.

Ce programme, qui existe depuis 2011, a permis d'organiser plus de 800 ateliers dans différentes résidences pour aînés ainsi que dans des maisons de soins palliatifs.

Il vise à améliorer et maintenir le bien-être physique et psychologique des personnes âgées de la région, en plus de favoriser leur autonomie, de stimuler leurs capacités cognitives, de briser l’isolement et de diminuer l'anxiété, selon le directeur général de l'école de musique Destroismaisons, François Landry.

Le directeur général de l'école, François Landry, et Catherine Plante, vice-présidente du conseil d’administration de l’école Destroismaisons. de chaque côté de grandes bannières de l'école.

Le directeur général de l'école, François Landry, et Catherine Plante, vice-présidente du conseil d’administration de l’école Destroismaisons.

Photo : gracieuseté école Destroismaisons

L'aide du gouvernement provincial permettra d'organiser 840 autres ateliers sur une période de deux ans.

François Landry souligne toutefois que les activités sont en suspens actuellement, compte tenu de la pandémie de la COVID-19. 

On a l’argent, le personnel est prêt, les plans de formation sont prêts. On a regardé ce qu’on aurait pu faire à distance, mais ça va à l’encontre de l’essence du projet qui est de créer un contact avec les personnes pour les stimuler. Alors, on est en attente, explique-t-il.

La direction ne peut donner de date de reprise, mais l’administration du vaccin à toutes les personnes âgées donne tout de même de l’espoir, selon la ministre des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, qui était présente au point de presse annonçant la subvention. La ministre déléguée au Développement régional et députée de Côte-du-Sud, Marie-Eve Proulx était aussi présente à cette conférence virtuelle.

Des musiciens saluent la salle après un spectacle.

L'école de musique et de danse célèbre ses 25 ans cette année.

Photo : Diane Bossé

François Landry n’a pas manqué de souligner les 25 ans de l’école. On célèbre un quart de siècle avec un quart de million, a-t-il fait valoir, mentionnant que l’école offre des cours de musique et de danse, emploie 20 personnes, est fréquentée par plus de 400 élèves et qu’elle a notamment donné naissance à un orchestre de chambre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !