•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec veut devenir un chef de file du tourisme écoresponsable

Des bornes électriques sont installées à proximité d'un arrêt d'autobus et d'un support à vélos.

Québec veut lancer la création de circuits touristiques à 100 % électriques (archives).

Photo : Ville de Carleton-sur-Mer

Radio-Canada

La ministre québécoise du Tourisme, Caroline Proulx, a dévoilé jeudi un plan d’action de 30 millions de dollars qui s'échelonnera jusqu'en 2025.

Cette enveloppe servira notamment à accompagner les entreprises touristiques dans leur adaptation aux changements climatiques, à favoriser les transports durables et à soutenir une économie circulaire.

La ministre Proulx espère qu’une telle enveloppe permettra de changer la façon dont on réfléchit, dont on réalise le développement touristique au Québec.

La pandémie est l’occasion de bâtir un secteur touristique beaucoup plus vert, explique-t-elle. Avec ce plan, on maximise les bienfaits pour tous et on minimise l’impact sur l’environnement du tourisme.

Québec propose 22 actions qui devraient permettre d'optimiser les effets bénéfiques du tourisme de façon concrète.

Une touriste vue de dos qui admire un paysage

Le tourisme durable favorise la protection de l'environnement et des cultures locales tout en encourageant le développement local.

Photo : iStock

Caroline Proulx cite en exemples la création d'expériences réservées aux personnes à mobilité réduite ainsi que des circuits touristiques 100 % électriques, avec la plus petite empreinte carbone possible.

Ce plan prévoit notamment l'ajout de bornes de recharge électrique pour développer ces circuits. La ministre Proulx n’a pas été en mesure de préciser où et quand seront ajoutées ces bornes, mais elle assure que le plan profitera à toutes les régions du Québec.

La ministre note que la demande pour un tourisme plus responsable est en croissance, tant chez les touristes venus d'outre-mer que chez les touristes du Québec.

Caroline Proulx invite tous les intervenants, élus, entreprises, touristes ou citoyens à contribuer à ce virage vert, précisant que ce plan n'est qu'un point de départ.

Avec les informations de Catherine Poisson.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !