•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination : ratés dans le système de prise de rendez-vous au Bas-Saint-Laurent

Un homme se fait vacciner par une préposée.

La vaccination des 80 ans et plus s'organise au Bas-Saint-Laurent. (archives)

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Des Bas-Laurentiens de 80 ans et plus ou leurs proches aidants témoignent du fait que le système de prise de rendez-vous pour recevoir le vaccin contre la COVID-19 a bloqué leur demande, soit en raison de leur code postal ou du fait qu’ils ne soient pas âgés de 85 ans ou plus. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) réitère quant à lui que les personnes de 80 ans ou plus sont bel et bien admissibles à la vaccination.

Une résidente de la région, Brigitte Philibert, a tenté d'appeler à la centrale téléphonique de prise de rendez-vous pour sa mère qui a 83 ans.

Elle s'est vu refuser la prise du rendez-vous parce que sa mère n'a pas 85 ans ou plus.

Mme Philibert dénonce le manque de cohérence entre la Santé publique, les CISSS et le site Internet destiné à la prise de rendez-vous pour la vaccination.

D'autres résidents de la région rapportent qu'ils ont dû inscrire un autre code postal que le leur pour pouvoir obtenir un rendez-vous.

Quelqu'un qui se débrouille bien sur Internet, faire les appels, c'est correct, mais pour les gens qui ont un peu plus de difficulté, qui se sentent déjà un peu perdus, je trouve que c'est un peu aberrant, soutient Brigitte Philibert.

De son côté, le CISSS du Bas-Saint-Laurent présente ses excuses à propos d'informations inexactes qui circulent, notamment sur le site Internet ou la ligne téléphonique, concernant les personnes admissibles à la vaccination dans la région.

Le porte-parole du CISSS, Gilles Turmel, avance que la situation devrait être corrigée au cours des prochaines heures.

Il rappelle qu'en attendant que les corrections soient apportées, les personnes qui ont plus de 80 ans peuvent s'inscrire en ligne même si le site indique que la vaccination est destinée aux résidents de plus de 85 ans.

4000 places disponibles

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent s'attend à ce que les 4000 premières places réservées aux personnes âgées de 80 ans et plus aient trouvé preneur d'ici le début de l'après-midi jeudi.

La région doit recevoir un total de 7020 doses pour le mois de mars.

Par contre, de cette somme, environ 3000 doses sont réservées pour les résidents des résidences pour aînés (RPA) qui n'ont toujours pas reçu le vaccin et pour la deuxième dose à administrer aux résidents des centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD).

Avec les informations de Jennifer Boudreau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !