•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Remaniement ministériel : Marie-Eve Proulx ne se considère pas rétrogradée

Mme Proulx prend la parole à l'Assemblée nationale.

La ministre déléguée au Développement économique régional, Marie-Eve Proulx.

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada

La ministre responsable du développement économique régional et député de Côte-du-Sud, Marie-Eve Proulx, ne voit pas comme une rétrogradation le fait que le premier ministre Francois Legault lui ait retiré le poste de ministre responsable de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine.

La députée a plutôt souligné qu'elle entendait travailler sur la relance de l'économie pour l'ensemble du Québec. Elle est d'avis qu'il s'agira d'un cheval de bataille important pour son gouvernement au cours des prochains mois.

Marie-Eve Proulx soutient qu'elle pourra poursuivre le suivi des dossiers de la Gaspésie et des Îles étant donné qu'elle travaillera à la mise en place de la stratégie de développement économique régionale du Québec, qui sera dévoilée au printemps prochain.

Marie-Eve Proulx et Daniel Côté, préfet de la MRC Côte-de-Gaspé.

De passage en Gaspésie, Marie-Eve Proulx en compagnie de Daniel Côté, préfet de la MRC Côte-de-Gaspé (archives).

Photo : Radio-Canada

Je continue mon travail, a-t-elle commenté. Rien n’a bougé à mon ministère. Tous mes dossiers restent les mêmes, mais il s'en ajoutera pour favoriser la relance et mieux accompagner les entreprises de toutes les régions. Sachez que je ne suis plus responsable de la Gaspésie, mais je demeure la ministre de toutes les régions et je ne cesserai de faire ce travail qui me passionne.

Rappelons que c'est le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien, qui est maintenant le ministre responsable de la Gaspésie et des Îles.

Avec les informations de Patrick Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !