•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus d’argent pour du pop-corn que pour les enseignants, dénonce la FSE

Une machine à popcorn et une mascotte bleue lors d'une manifestation d'enseignants devant l'Assemblée nationale.

Des enseignants ont distribué du popcorn devant l'Assemblée nationale pour dénoncer la lenteur des négociations.

Photo : Radio-Canada / Olivier Bouchard

Une poignée d'enseignants ont distribué du maïs soufflé jeudi matin devant l'Assemblée nationale, un pied de nez au gouvernement Legault qui s'est empressé de venir en aide aux cinémas la semaine dernière, alors que les négociations avec les enseignants piétinent depuis un an.

On est en pénurie d’enseignants parce qu’on n’a pas su valoriser la profession enseignante, mais pour remplacer du pop-corn, on trouve des millions en quelques jours, dénonce Josée Scalabrini, présidente de la Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE-CSQ).

Elle parle d’un sentiment d’indignation de la part des enseignants et remet en question la bonne foi du gouvernement dans les négociations en cours pour le renouvellement des conventions collectives.

Une mascotte bleue lors d'une manifestation d'enseignants devant l'Assemblée nationale.

Les enseignants s'étonnent de la rapidité du gouvernement pour indemniser les propriétaires de cinéma.

Photo : Radio-Canada / Olivier Bouchard

Où sont les priorités de notre gouvernement? […] Parce qu’on ne peut pas servir de popcorn dans nos cinémas, des hommes d’affaires s’offusquent et en deux jours on est capable de trouver des fonds.

Une citation de :Josée Scalabrini, présidente de la FSE

Les enseignants sont sans convention collective depuis le 31 mars 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !