•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des voleurs de catalyseurs sévissent à Trois-Rivières

Les catalyseurs sont des pièces automobiles très prisées par les voleurs.

Les catalyseurs sont des pièces automobiles très prisées par les voleurs.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une quarantaine de vols de catalyseurs de voitures ont été rapportés à la police de Trois-Rivières depuis le mois de novembre dernier.

Une arrestation en lien avec ces vols a eu lieu l'automne dernier, mais les délits se poursuivent.

Ce qu’il faut comprendre dans ce genre de délit là, c’est qu’il y a plusieurs groupes qui s’y adonnent, étant donné que c’est un marché lucratif. Ils peuvent recevoir 100 $ à 200 $ pièce chez le recycleur , a expliqué Luc Mongrain, sergent aux relations publiques et communautaires de la Direction de la police de Trois-Rivières, en entrevue à Toujours le matin.

Les voleurs sont munis d’outils qui leur permettent de faire le travail en moins d’une minute.

Une citation de :Luc Mongrain, sergent aux relations publiques et communautaires de la Direction de la police de Trois-Rivières

Les pièces de véhicules utilitaires sport (VUS) sont particulièrement prisées. Les véhicules de marque Hyundai, Kia et Ford sont plus souvent ciblés que les autres.

Il n’y a pas vraiment de moyen de prévention applicable. Les policiers recommandent aux propriétaires de VUS de stationner leur véhicule dans leur garage, s’ils en ont un.

Le porte-parole de la police de Trois-Rivières suggère aux victimes de vol de catalyseur de le signaler aux policiers. D’une part parce que les compagnies d’assurance vont demander un numéro de dossier pour pouvoir régler les dommages. Aussi parce que, quand il y aura arrestation, si les enquêteurs sont en mesure de relier les suspects à plusieurs vols ou plusieurs plaintes, c’est sûr que ça fera une différence quand ces gens-là passeront devant le juge.

Les vols de catalyseurs ne sont pas problématiques qu’à Trois-Rivières, mais bien dans l’ensemble de la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !