•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

11 écoles à Toronto touchées par les variants

Deux élèves en classe portent des masques.

Toronto a recensé au moins 72 cas confirmés de variant jusqu'à maintenant sur son territoire.

Photo : Twenty20 / @anastassiya0610

Radio-Canada

La santé publique à Toronto a renvoyé à la maison des cohortes d'élèves d'onze écoles ayant un cas confirmé ou probable d'un variant de la COVID-19.

Les autorités disent aussi avoir fait le traçage des cas et recommandé à tous leurs contacts étroits au sein de ces cohortes de subir un test de dépistage.

La santé publique n'a pas précisé combien d'élèves au total étaient touchés ni jusqu'à quand ils seraient à la maison.

Les cours en personne n'ont repris qu'il y a un peu plus d'une semaine dans les écoles à Toronto.

Les écoles touchées sont des établissements élémentaires et secondaires anglophones (catholiques, publics et privés) :

Beverley (1 élève infecté)

Danforth Collegiate (2 élèves infectés; la santé publique n'a pas précisé si un variant était en cause dans les 2 cas)

Yeshiva Yesodei Hatorah (2 élèves infectés par un variant)

Gulfstream (1 employé infecté)

The Toronto Cheder (pas d'information publique)

St. Helen (pas d'information publique)

Dante Alighieri Academy (2 élèves infectés; la santé publique n'a pas précisé si un variant était en cause dans les 2 cas)

Our Lady of Lourdes (1 élève infecté)

Earl Grey (pas d'information publique)

Edgewood (pas d'information publique)

Pleasant View (pas d'information publique)

Le Conseil scolaire de district catholique de Toronto précise qu'au moins une cohorte a été renvoyée à la maison dans chacune de ses trois écoles touchées. Le Conseil n'a pas indiqué quand ces élèves pourraient retourner en classe.

Pour sa part, l'école privée Yeshiva Yesodei Hatorah indique avoir eu 2 infections liées à un variant dans une cohorte au début février, mais ajoute que tous les élèves sont de retour en classe et se portent bien. Il s'agissait d'élèves ayant des besoins particuliers qui avaient la permission, dit l'école, d'être en classe avant la réouverture officielle des écoles à Toronto, le 16 février.

Risque accru de transmission

La santé publique de Toronto souligne que les variants sont plus contagieux, ce qui accroît le risque de transmission du virus entre individus.

Les autorités disent publier les noms des écoles touchées afin de s'assurer que le public demeure vigilant.

Le bureau de santé publique ne compte pas pour l'instant inviter tous les élèves et les employés de ces établissements à subir un test de dépistage, qu'ils aient des symptômes ou pas : Nous allons concentrer initialement nos efforts de dépistage asymptomatique sur les groupes à plus haut risque, comme les contacts étroits et les cohortes touchées.

Dans l'ensemble de la population, Toronto a recensé jusqu'à maintenant 71 cas confirmés du variant britannique et 1 cas confirmé du variant brésilien.

La santé publique fait aussi état de 710 autres cas probables de variant en cours de confirmation. C'est presque 200 cas probables de plus que le bilan de lundi.

Les autorités préviennent que le taux de reproduction du coronavirus est de 1,1 actuellement dans la Ville Reine. Ça signifie que présentement, chaque nouveau cas de COVID-19 à Toronto mène à plus d'une autre infection par la suite, explique la santé publique.

Un ordre de rester à la maison demeure en vigueur dans la Ville Reine au moins jusqu'au 8 mars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !