•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tout juste nommé, le chef de l’armée visé par une allégation d’inconduite sexuelle

L’amiral Art McDonald s’est retiré de ses fonctions de chef d'état-major, le temps de l’enquête.

Art McDonald prononce un discours.

Le chef d’état-major de la Défense canadienne Art McDonald s’est retiré volontairement de ses fonctions pendant que l’enquête qui le concerne suit son cours.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Radio-Canada

L'amiral Art McDonald, qui a récemment succédé au général Jonathan Vance à la tête des Forces armées canadiennes, fait l'objet d'une enquête après une allégation d'inconduite sexuelle, a appris CBC.

La nouvelle d'une enquête visant l'amiral a été dévoilée tard mercredi soir par le ministre fédéral de la Défense, Harjit Sajjan, dans un bref communiqué.

L’amiral s’est retiré volontairement de ses fonctions, le temps que l’enquête suive son cours, a-t-il précisé, sans donner plus de détails sur ce qui lui est reproché.

Le lieutenant-général Wayne Eyre, commandant de l'armée canadienne, a été nommé chef d'état-major par intérim; il est remplacé par le major-général Derek Macaulay.

Je prends au sérieux toutes les allégations d'inconduite et continue de prendre des mesures énergiques à l'égard de toute allégation d'inconduite qui est présentée. Peu importe le rang, peu importe la position.

Une citation de :Harjit Sajjan, ministre de la Défense du Canada

Selon des sources proches de l'enquête consultées par CBC, l'allégation d'inconduite porterait sur un événement survenu à bord du NCSM Montréal lors de l'Opération Nanook, menée en 2010 dans l'Arctique.

Il aurait concerné Art McDonald, qui était alors capitaine de vaisseau, et une subalterne, lors d'une soirée où de l'alcool était consommé.

Selon les sources de CBC, l'enquête visant Art McDonald aurait débuté il y a environ un mois.

L’amiral, qui était commandant de la Marine royale canadienne, a été nommé à la tête des Forces armées canadiennes par le premier ministre Justin Trudeau en décembre 2020.

Lors de sa nomination, M. Trudeau avait indiqué qu'il superviserait l'implication militaire dans le déploiement des vaccins contre la COVID-19 partout au pays.

Art McDonald a succédé au général Jonathan Vance, qui avait pris sa retraite. Au début février, le ministère de la Défense a annoncé que la police militaire avait ouvert une enquête au sujet d'allégations d’inconduite visant le général Jonathan Vance.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.