•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des courts métrages à bord des autobus de la STS

Des autobus de la Société de transport du Saguenay.

Des autobus de la STS

Photo : Radio-Canada

Au cours des prochaines semaines, les usagers de la Société de transport du Saguenay (STS) pourront visionner des courts métrages qui ont marqué les 25 ans d'existence du Festival REGARD.

Les films seront accessibles par l’entremise des appareils intelligents des usagers de la STS. La société, l'un des six partenaires du projet, apposera des affiches à bord de ses autobus pour indiquer la marche à suivre aux clients et mousser l'événement cinématographique.

Le projet de diffusion à bord des autobus a été soumis à la Ville par Caravane Films Productions, l’organisme qui chapeaute REGARD. Saguenay a décidé d’encourager l’initiative, jugée astucieuse, en injectant 10 000 $. Le tout a été avalisé par le comité exécutif au début du mois de février, sur recommandation du Service de la culture, des sports et de la vie communautaire.

L’idée est de rendre ça le plus visible possible et de faire des petits clins d’œil. En utilisant tout simplement leur téléphone, les gens vont pouvoir visionner un court métrage, résume la directrice générale de REGARD, Marie-Elaine Riou.

Les productions sélectionnées, des courts métrages québécois, seront compatibles avec la durée de chaque trajet.

C’est vraiment une idée qui nous est venue en réfléchissant à toutes les façons possibles d’offrir de la culture, d’offrir du cinéma, d’offrir des courts métrages malgré la pandémie. On ne voulait pas attendre nécessairement au mois de juin [prochaine édition], mais de le faire d’une façon originale avant. Cette année, on voulait faire des projets locaux, ici au Saguenay, pour les gens d’ici, puisque le festival a été écourté l’an dernier, rappelle la directrice.

La première personne à avoir reçu un diagnostic de COVID-19, en mars 2020, était un Européen qui avait pris part au cocktail d’ouverture du festival.

La diffusion des productions à bord des autobus de la STS, un projet que REGARD espère voir se concrétiser dès le printemps, servira aussi à promouvoir la 25e mouture de l'événement.

C’est un peu une façon de les présenter malgré des mesures sanitaires, qui ne nous permettent pas de nous rassembler encore, et qui peut donner le goût à ceux qui fréquentent les autobus de venir nous rejoindre lorsque ce sera possible en juin, poursuit Marie-Elaine Riou.

Une projection de film à l'extérieur sur un écran.

Les projections prévues pour juillet se feront sur grand écran et les cinéphiles regarderont les films à partir de leur voiture dans le stationnement du Cégep de Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada

Avec le passage de la région en zone orange et le nombre de cas en baisse au Saguenay-Lac-Saint-Jean, l’organisation du Festival prend le pari que les Saguenéens utiliseront davantage le transport en commun.

On espère qu’il va y avoir beaucoup de monde dans les autobus et que des gens vont monter exprès pour voir des courts métrages.

Une citation de :Marie-Elaine Riou, directrice générale, REGARD

Cette année, REGARD aura lieu du 9 au 13 juin prochain. Le Festival se déroulera en trois volets : en salle, en plein air et en ligne.

On espère pouvoir faire un petit peu de chacun de ces volets-là et si on peut faire beaucoup de chacun de ces volets-là, ce sera encore mieux, conclut la directrice générale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !