•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incertitude COVID-19 : Des festivals vancouvérois s'adaptent ou sont reportés

Un musicien devant une foule à Vancouver.

Coastal Jazz and Blues a dû annuler son Festival international de jazz TD de Vancouver prévu au cours de l'été 2020.

Photo : Coastal Jazz and Blues/Facebook

Les organisateurs d’événements d’envergure à Vancouver ne sont pas au bout de leur peine alors que la pandémie fait toujours rage en Colombie-Britannique comme ailleurs. Radio-Canada s’est entretenue avec deux d’entre eux pour savoir ce qu’ils préparent pour cette année et au-delà.

Cet été, Coastal Jazz and Blues Society compte présenter le Festival international de jazz de Vancouver du 25 juin au 4 juillet.

Sa responsable de la promotion et du marketing, Emma Lancaster, est déjà résignée à ne pas y voir les foules d'antan.

Nous avons très bon espoir de pouvoir amener de petits groupes masqués et correctement distanciés, soutient néanmoins Mme Lancaster.

Elle espère être en mesure de tenir un festival hybride où environ 80 concerts accueilleraient des spectateurs en petits groupes et seraient également diffusés en ligne.

De plus, une vingtaine de concerts seraient diffusés en ligne depuis l’étranger.

Nous sommes également prêts à ne pouvoir avoir aucun être humain dans la salle, à l’exception des techniciens qui y travaillent, et à être 100 % virtuels, dit-elle. L’an dernier, le festival a dû être annulé faute de temps pour s’ajuster après la mise en place des restrictions en mars.

Mais cette année, nous organisons un festival, quoi qu'il arrive, assure Mme Lancaster.

Le festival international du vin n’aura pas lieu

Mark Hicken, le président du conseil d'administration du festival international du vin de Vancouver est loin d’être aussi optimiste. Puisque la dégustation de vin se fait difficilement en ligne et que la dégustation en personne est impossible, le festival est annulé.

Nous n’organiserions un événement que si nous pouvions le faire en toute sécurité, dit-il. Et ce n’est évidemment pas prévu dans l’environnement actuel. En fait, ce n’est pas légal pour le moment.

Le festival, qui a eu lieu tout juste avant que les mesures sanitaires soient imposées l'an dernier, se déroule normalement à ce moment-ci de l’année.

Il n'y a rien que nous puissions faire à ce sujet, déplore M. Hicken. Nous devons juste attendre et voir.

Pour l'instant, le retour du festival est prévu pour février 2022.

Avec les informations de Marc-André Bélanger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !