•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouveaux aubergistes s'installent au Mange Grenouille

L'auberge est un bâtiment entouré d'une galerie, et surmonté de 4 lucarnes.

L'Auberge du Mange Grenouille dans le secteur du Bic, à Rimouski

Photo : Radio-Canada / Laurie Dufresne

Après avoir porté le chapeau d'aubergistes pendant 31 ans, Carole Faucher et Jean Rossignol confirment la vente de l'entreprise qu'ils ont créée en 1990.

Depuis lundi, Le Mange Grenouille appartient aux jeunes entrepreneurs Mélissa Gagné et Mathieu Deschênes.

Celle qui a cofondé ce qui est devenu une véritable institution touristique du village du Bic souhaitait passer le flambeau à des gens animés par la même passion que la sienne au fils des ans. Ça a connecté, puis tout de suite, ils sont tombés amoureux du lieu, commente Carole Faucher.

Carole Faucher.

Carole Faucher est contente d'avoir cédé son auberge à un jeune couple qui entend en conserver tout le cachet.

Photo : Radio-Canada

Pour elle et Jean Rossignol, il était important de céder l’auberge à des gens qui sauraient respecter l’esprit des lieux. C'est un ancien magasin général, poursuit Carole Faucher. L'âme de ce lieu, qui était là bien avant nous, puis qui sera là bien après nous, ils veulent la garder. Ils veulent ça. Ça fait que c'était parfait! Ils adorent la restauration.

Pour la nouvelle copropriétaire de l'Auberge du Mange Grenouille, Mélissa Gagné, originaire de Matane, cette acquisition lui permet aussi de revenir dans sa région natale.

Elle et son conjoint, originaire de Rivière-du-Loup, caressaient le rêve de lancer leur propre entreprise dans le domaine de l’hôtellerie. L’achat du Mange Grenouille concrétise deux espoirs. Notre vision, dit-elle, c'était de redonner à la région, disons une belle visibilité, de faire bouger la région qui est un endroit formidable. Pour nous, ce n'était pas seulement une question d'affaires, c'était de revenir et de faire une différence pour le Bas-Saint-Laurent.

Mélissa Gagné indique que la quarantaine d'emplois seront maintenus à l'auberge, mais qu'une nouvelle équipe de cuisiniers sera embauchée. Le Mange Grenouille ouvrira ses portes en mai.

D'après les informations de Xavier Lacroix

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !