•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville d’Ottawa approuve les plans d’agrandissement du Château Laurier

Un plan large du Château Laurier d'Ottawa et de la colline du Parlement.

Les élus d'Ottawa ont approuvé les derniers plans proposés pour l'agrandissement du Château Laurier.

Photo : Hugo Bélanger

Radio-Canada

La Ville d'Ottawa a approuvé, mercredi, le nouveau design pour l'agrandissement du Château Laurier.

Il s'agit de la sixième mouture soumise à l'approbation des élus, dans ce dossier qui traîne depuis près de cinq ans.

Mercredi, lors de la réunion du conseil municipal, 14 conseillers ont approuvé la proposition, alors que 10 élus l'ont rejetée.

Un permis sera octroyé à Larco Investments, le propriétaire du célèbre hôtel d'Ottawa, pour entreprendre les travaux de construction de l'annexe.

La nouvelle mouture, préparée avec Patrimoine Ottawa, prévoit la construction de deux tours de 10 et 11 étages. Selon les plans, les deux structures seront reliées par une base de deux étages.

Croquis architecturaux du Château Laurier avec sa nouvelle addition.

Les dessins architecturaux présentés suggèrent la construction de deux tours reliées par une base à deux étages.

Photo : Gracieuseté : architectsAlliance/Ville d'Ottawa

Contrairement au concept initial à sept étages, les modifications approuvées n’obstrueront pas la vue du centre du bâtiment historique depuis le parc Major's Hill, fait valoir la Ville d’Ottawa, par voie de communiqué.

Du calcaire de l'Indiana sera utilisé dans la construction des tours. Il s'agit du même matériel utilisé lors de la construction de l'hôtel centenaire.

Les derniers plans proposés en 2016 pour le projet d’agrandissement de l’établissement n’ont pas fait l’unanimité. Certains ont critiqué le design trop carré aux allures de conteneur d'expédition, notamment.

L’organisme Patrimoine Ottawa, qui avait lancé des contestations juridiques contre les anciens plans présentés, s’est rangé cette fois-ci derrière le projet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !