•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : sages-femmes et dentistes se disent prêts à vacciner en C.-B.

Une personne âgée reçoit une dose de vaccin contre la COVID-19.

Les techniciens pharmaceutiques et les infirmières à la retraite, notamment, pourront aussi vacciner les Britanno-Colombiens contre la COVID-19 en vertu d'un décret publié mardi (archives).

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

La Colombie-Britannique a annoncé mardi qu'un plus grand nombre de professionnels de la santé seraient autorisés à administrer des vaccins contre la COVID-19. Parmi eux, les dentistes et les sages-femmes se disent enthousiastes et prêts à se joindre à la campagne.

Le sentiment général est certainement l’enthousiasme à participer à ce grand événement pour faire face à la pandémie, dit Lehe Spiegelman, présidente de l’Association des sages-femmes de la Colombie-Britannique. Nous sommes très heureuses de collaborer avec le Ministère et de soutenir ce plan de déploiement provincial des vaccins.

Mme Spiegelman s’attend à ce que des cliniques temporaires soient mises en place pour que les sages-femmes puissent aider à réduire le fardeau des infirmières, en particulier en région éloignée et dans les communautés autochtones.

Nous avons plus de 300 sages-femmes dans la province qui sont qualifiées dans la vaccination pour d'autres vaccins de routine pendant la grossesse et les soins aux nouveau-nés, explique-t-elle. C'était donc notre intention de soutenir le déploiement provincial au-delà des soins de maternité.

L’Association dentaire de la Colombie-Britannique (BCDA) indique aussi que ses membres sont prêts à faire face à la tâche.

Les dentistes administrent des injections en toute sécurité plusieurs fois par jour dans le cadre de leur pratique régulière et peuvent soutenir avec compétence la campagne de vaccination du gouvernement, soutient la BCDA par communiqué. La BCDA se fera un plaisir d'aider à recruter ses membres pour ce service communautaire d'une importance cruciale.

Les infirmières à la retraite et en formation, notamment, pourront également vacciner la population contre la COVID-19 en vertu du décret publié mardi.

Avec des informations de Sarah Xenos

Rectificatif : Une version précédente de ce texte affirmait que les techniciens pharmaceutiques pourraient administrer le vaccin en vertu du décret. En fait, ceux-ci pourront seulement le préparer. Pour la liste complète des professions touchées, consultez le décret gouvernemental (Nouvelle fenêtre) (en anglais).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !