•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Toronto prolonge l’annulation des événements majeurs jusqu’au 1er juillet

Selon la médecin hygiéniste en chef de Toronto, Eileen De Villa, la Ville a identifié plus de 700 nouveaux cas de COVID-19 qu'elle considère comme des variants préoccupants.

Des gens vêtus en rouge et blanc ainsi que des drapeaux canadiens.

Un père et son fils lors de la fête du Canada. (Archives)

Photo : Getty Images

Radio-Canada

Le maire de Toronto, John Tory, prolonge l’annulation des événements majeurs et des grands rassemblements jusqu’au 1er juillet, alors que la ville se prépare à un nouvel été sous le signe de la pandémie de COVID-19.

Parmi les événements qui seront à nouveau déplacés en ligne, notons le marathon de Toronto, les célébrations de la fête du Canada, les prix Juno et le festival de musique NXNE.

Consultez la liste complète des événements et festivals concernés ici (Nouvelle fenêtre) (en anglais).

Cette décision survient alors que la médecin hygiéniste en chef de Toronto, la Dre Eileen de Villa, a présenté de nouveaux chiffres concernant les variants du SRAS-CoV-2 recensés dans la Ville-Reine, révélant une augmentation d’environ 200 cas possibles en deux jours seulement.

Toronto compte actuellement 72 cas confirmés comme étant des variants préoccupants plus contagieux. Mais 710 cas dépistés ont révélé des mutations dignes d’intérêt et devraient bientôt être confirmés en laboratoire comme étant des nouveaux variants — une augmentation de près de 200 cas par rapport à lundi.

 La seule tendance que je suis prête à affirmer à ce stade-ci, est que le nombre total de cas positifs augmente chaque jour et cela devrait tous nous préoccuper, a déclaré la Dre de Villa.

La Ville a recensé 389 nouveaux cas de COVID-19 mercredi, ainsi que 30 hospitalisations supplémentaires et un décès.

La mise à jour de la Ville sur ses évènements publics survient au moment où l’Ontario est à revoir ses plans de vaccination, la province ayant révélé un plan de vaccination selon l’âge qui aura lieu au printemps et au début de l’été.

La province n’a pas été en mesure de dire quand les personnes de moins de 60 ans pouvaient s’attendre à être vaccinées.

Cette mise à jour intervient également au lendemain de la confirmation d’éclosion de COVID-19 dans deux postes de police de Toronto.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !