•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Il a l'air complètement différent » : Vladimir Guerrero fils a perdu 42 livres

Vladimir Guerrero fils s'apprête à lancer une balle qu'il vient d'intercepter.

Vladimir Guerrero fils se dit moins fatigué lorsqu'il s'entraîne à intercepter des balles frappées au sol.

Photo : Toronto Blue Jays

Le gérant des Blue Jays de Toronto, Charlie Montoyo, ne tarit pas d'éloges à l'endroit de Vladimir Guerrero fils, qui s'est présenté au camp d'entraînement du club torontois plus léger de 42 livres (19 kg).

J'aimerais vraiment que vous puissiez le voir en personne parce qu'il paraît encore mieux qu'en photos, a indiqué M. Montoyo lors d'un point de presse virtuel mercredi.

Il a connu une merveilleuse saison morte. J'étais content de le voir à son arrivée, content de voir que le travail qu'il a fait a porté fruit. Il a l'air vraiment bien.

Vladimir Guerrero fils s'entraîne dans une cage de frappeurs.

Vladimir Guerrero fils à l'entraînement, mercredi.

Photo : Toronto Blue Jays

Vladimir Guerrero fils a consacré la dernière entre-saison à sa refonte. L'athlète qui célébrera bientôt ses 22 ans s'est entraîné assidûment dès l'élimination des Blue Jays au début des séries éliminatoires l'an dernier.

Je me suis présenté à mes deux premiers camps professionnels sans être en forme. J'ai senti que mes coéquipiers méritaient des excuses alors je leur en ai fait et ils les ont acceptées, affirme le joueur des Blue Jays.

Perdre du poids, honnêtement, c'était plaisant, a révélé Guerrero en point de presse. Ça n'a pas été si difficile.

Peu à peu, j'ai remarqué que mes vêtements me faisaient de moins en moins. Ça m'a poussé à continuer à travailler parce que je voulais perdre encore plus de poids.

Une citation de :Vladimir Guerrero fils, joueur des Blue Jays de Toronto

Bo (Bichette) et moi avons gardé contact pendant l'hiver. J'ai aussi parlé à Cavan Biggio. Teoscar (Hernandez) était avec moi en République dominicaine. Des fois, on s'entrainait ensemble. (Lourdes) Gurriel m'appelait tout le temps. Tous ces gars ont été là pour moi. Ils m'ont aidé à rester motivé. Je l'apprécie beaucoup.

De nettes améliorations

Vladimir Guerrero fils tente d'attraper la balle frappée au sol lors d'un match.

Vladimir Guerrero fils pesait 280 lb (127 kg) à la fin de la dernière saison.

Photo : La Presse canadienne / Fred Thornhill

Fils d'une figure légendaire du baseball, Vladimir Guerrero fils faisait osciller la balance autour des 280 livres au terme de la dernière saison, selon le journaliste Yancen Pujols, qui lui a parlé en novembre en République dominicaine.

Je me sens plus rapide. Rapide, c'est le bon mot. Je suis plus rapide dans tous les aspects du jeu. Je me sens bien lorsque je cours sur les sentiers et lorsque j'attrape des balles frappées au sol. Avant, je me sentais fatigué quand j'en attrapais 10. Là, je peux en attraper 50 ou 60, a indiqué le joueur d'avant-champ.

Guerrero s'estime aussi plus fort, plus rapide et plus agile. Il croit aussi que sa remise en forme lui permettra de faire mieux au troisième but, là où il aimerait jouer même s'il se dit prêt à camper n'importe quel rôle, pourvu qu'il aide l'équipe à gagner.

C'est en défense que je me suis le plus amélioré […] Avant, je ne faisais pas confiance à mes jambes pour me rendre aux balles.

Vladimir Guerrero fils s'entraîne au bâton.

Vladimir Guerrero fils n'a rien perdu de sa puissance au bâton.

Photo : Toronto Blue Jays

Charlie Montoyo a confirmé, mercredi, que Guerrero constitue l'option principale de l'équipe au premier coussin, mais il aura aussi sa chance au troisième but.

Encouragé par le sérieux de son approche, le gérant des Blue Jays estime que Vladimir Guerrero fils a maintenant tous les outils pour atteindre son plein potentiel.

Je pense qu'il va devenir l'un de meilleurs frappeurs du baseball majeur au fil des ans. Juste de voir sa forme, il va y parvenir. Je ne veux pas lui mettre la pression, mais c'est vraiment ce que je crois qu'il pourra accomplir.

L'an dernier, Guerrero avait frappé un maigre total de 9 circuits, mais le calendrier ne comprenait que 60 matchs, qu'il a tous disputés. À sa première saison dans le baseball majeur en 2019, il avait cogné 15 longues balles, total qu'il pourrait aussi surpasser en 2021, à en croire son entraîneur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !