•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 30 000 Albertains ont pris rendez-vous pour se faire vacciner

Depuis 8 heures, mercredi, les Albertains âgés de 75 ans et plus peuvent prendre rendez-vous pour se faire vacciner.

Mary House se fait vacciner.

Mary House, 80 ans, a été l'une des premières à recevoir sa première dose du vaccin mercredi à Calgary.

Photo : Services de Santé Alberta

Les premières doses de vaccin contre la COVID-19 ont été données à la population générale albertaine malgré d’importants problèmes techniques. Le système de réservation a été partiellement paralysé par moments et de nombreuses personnes n’ont pas été en mesure de prendre rendez-vous. Malgré tout, plus de 30 000 aînés savent maintenant quand ils se feront vacciner.

Carolyn Tomanik avait du mal à retenir sa joie de voir sa mère de 75 ans recevoir sa première dose de vaccin à Calgary. Elle s’est rendue en matinée dans l’un des 58 centres de vaccination que compte pour l’instant l’Alberta. On a été très chanceux ce matin, s’exclame-t-elle. Ma mère est très heureuse d’être ici et je suis très heureuse d’être là avec elle.

L’Alberta recevra entre 50 000 et 55 000 doses de vaccins par semaine au cours des prochaines semaines, selon le ministre de la Santé, Tyler Shandro.

Vaccination dans les pharmacies à compter du 8 mars

Le ministre a également annoncé qu’une centaine de pharmacies offriront le vaccin à partir du 8 mars. Celles-ci sont situées exclusivement à Calgary, à Red Deer et à Edmonton. Les vaccins ne peuvent pas être offerts dans les pharmacies d’autres régions parce qu’ils doivent être entreposés à très basse température et ne peuvent demeurer à plus haute température que pendant quelques heures.

Au total, 20 000 doses ont ainsi été mises de côté pour être distribuées en pharmacie.

Faux départ pour le système de prise de rendez-vous

De nombreux aînés et leur famille ont signalé, mercredi matin, qu'ils ne parvenaient pas à prendre de rendez-vous pour se faire vacciner contre la COVID-19. 

Des messages d’erreur apparaissent sur le site web de Services de Santé Alberta (AHS). Les personnes qui tentent de prendre rendez-vous au téléphone doivent attendre longtemps. Dans plusieurs cas, la ligne téléphonique est coupée avant que le processus ne soit terminé.

Page web affichant un message d'erreur.

Un message qui apparaît fréquemment lorsqu'on tente de prendre rendez-vous. On peut notamment y lire « Désolé, le site n'est pas accessible présentement ».

Photo : Services de Santé Alberta

Vers 10 h 30, AHS expliquait sur Twitter que 10 000 personnes avaient pris rendez-vous pour recevoir le vaccin. L’agence provinciale de la santé ajoute que des employés supplémentaires ont été appelés en renfort pour gérer le volume important d'appels.

La police d’Edmonton affirme même avoir reçu une centaine d’appels de personnes qui tentaient de prendre rendez-vous. Elle rappelle qu’il faut pour cela composer le 811 et non le 911.

Selon Tyler Shandro, 150 000 personnes ont tenté de prendre rendez-vous au même moment mercredi matin. Il affirme que 170 téléphonistes sont maintenant en poste et qu’AHS travaille à régler les pannes informatiques. Il ajoute que le système est maintenant en mesure de traiter 5000 réservations à l’heure.

Claude Giguère, un Edmontonien de 81 ans, a cependant choisi de prendre les choses du bon côté. Je ne suis pas frustré, explique-t-il. Je savais qu'il y aurait probablement des problèmes avec tout le monde dans la province qui essaie de se connecter en même temps.

Il pourrait cependant avoir plus de chances avec sa pharmacie. Celle-ci a pris ses coordonnées et promet de le contacter dès que les vaccins lui seront livrés par la province.

AHS s’attend à avoir vacciné toutes les personnes de 75 ans et plus d’ici la fin du mois de mars. Dans la province, 80 755 doses de vaccin avaient été administrées mardi. Plus de 73 000 personnes avaient reçu leurs deux doses.

Avec les informations de Terri Trembath

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !