•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

David Attenborough transforme votre salon en musée d’histoire naturelle

Un homme en complet se penche vers l'objectif de la caméra dans un bureau sombre.

David Attenborough

Photo : tim p. whitby/getty images / Tim P. Whitby

Radio-Canada

Des espèces disparues reviennent « à la vie » à même votre demeure grâce à Museum Alive, une nouvelle application de réalité augmentée signée par l’historien naturaliste David Attenborough.

Véritable leçon d’histoire préhistorique, l’application est une extension du documentaire éponyme de David Attenborough, diffusé en 2014. Dans ce film, on pouvait voir l’animateur britannique se balader au Musée d’histoire naturelle de Londres à côté de squelettes qui prenaient vie en images de synthèse (CGI).

L’exercice se transpose désormais de l’écran de télévision à celui du téléphone intelligent, utilisant la caméra de l’appareil pour montrer des modèles 3D animés à l’image d’espèces éteintes et de leurs habitats.

Capture d'écran montrant trois écrans de téléphone affichant des habitats et des espèces disparues.

Des espèces disparues «prennent vie» dans votre salon avec l'application Museum Alive.

Photo : Capture d'écran tirée de l'App Store

Les utilisateurs et utilisatrices sélectionnent une espèce, et leur habitat se dévoile sous tous ses angles à travers l’écran du téléphone grâce à la réalité augmentée. En narration, David Attenborough explique les comportements de la bête représentée dans une animation.

Si l’application compte jusqu’ici trois espèces seulement, soit le smilodon (félin), le dimorphodon (ptérosaure) et l’opabinia (arthropode), son développeur a déclaré à Mashable qu’il planchait pour ajouter d’autres animaux prochainement, évoquant la possibilité du dodo.

Museum Alive est offert sur iPhone et en anglais seulement pour le moment.

Avec les informations de Mashable

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !