•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville d'Ottawa vise près de 11 000 vaccinations par jour

Une infirmière injecte le vaccin dans son épaule.

Ce sont environ 11 000 personnes qui pourraient être vaccinées chaque jour, à Ottawa (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Jusqu’à sept cliniques communautaires de vaccination seront déployées prochainement à Ottawa avec le potentiel d'effectuer 10 976 inoculations chaque jour.

Si une grande quantité de vaccins est disponible, les cliniques peuvent être ouvertes en 72 heures, a indiqué le directeur général des Services de protection et d’urgence de la Ville, Anthony Di Monte, au cours d’une présentation devant le conseil municipal, mercredi.

La date exacte du déploiement de ces cliniques n'est pas encore connue, mais leur emplacement, lui, l’est.

Une carte de la Ville d'Ottawa montre plusieurs emplacements ciblés.

Jusqu'à sept centres de vaccination seront déployés au fur et à mesure que le nombre de doses allouées à Ottawa augmentera.

Photo : Ville d'Ottawa

Une première clinique itinérante le 5 mars

Dans un premier temps, ce seront toutefois seulement les personnes de 80 ans et plus jugées particulièrement à risque qui seront vaccinées. Celles-ci pourront l'être dans des cliniques itinérantes, dont une première qu'on prévoit ouvrir le 5 mars.

C' est impossible, avec la quantité de vaccins que nous avons maintenant, de juste commencer et donner le vaccin à toute [la] population [de cet âge] alors on a besoin de [cibler] les gens qui ont le plus grand risque et ça, c'est déterminé par le taux de COVID-19 dans différents quartiers, a expliqué la médecin en chef de Santé publique Ottawa (SPO), Dre Vera Etches.

Les détails sur l'emplacement exact de tous ces sites temporaires et la prise de rendez-vous seront communiqués le 1er mars. On sait toutefois déjà que six zones sont identifiées.

Les communautés à risque élevé déjà identifiées

  • Ledbury
  • Heron Gate
  • Ridgemont
  • Emerald Woods
  • Sawmill Creek
  • Riverview

Plus tard en mars, ce seront tous les adultes de plus de 80 ans qui pourront être vaccinés. M. Di Monte a indiqué que 88 000 doses de vaccin seraient nécessaires.

Comme toujours, le calendrier dépend de l’approvisionnement en vaccins par les autres ordres de gouvernement, a-t-il répété à plusieurs reprises.

Quant aux adultes de moins de 80 ans, on estime qu’ils devraient pouvoir être vaccinés quelque part entre avril et juillet.

Une étape importante franchie à Ottawa

Des équipes de vaccination mobile continueront, par ailleurs, d’être dépêchées dans différents secteurs de la ville pour la vaccination de populations vulnérables à la COVID-19, comme les sans-abri.

Rappelons que la Ville d’Ottawa a complété une étape importante de sa campagne de vaccination au début du mois, quand l’ensemble des résidents de 28 foyers de soins de longue durée ont reçu leur 2e dose de vaccin contre la COVID-19. Les résidents admissibles des 82 maisons de retraite d'Ottawa ont aussi tous reçu une première dose, depuis mardi.

La Dre Vera Etches a, par ailleurs, profité de sa présentation devant les élus municipaux pour rappeler que la vaccination, même si elle progresse, n’agit pas comme un coup de baguette magique.

Elle a invité la population à réduire ses contacts au strict minimum, soulignant que le risque qu’Ottawa retombe en zone rouge est réel. La région est passée au seuil d'alerte orange il y a une semaine à peine, ce qui a permis la réouverture des restaurants, entre autres.

Nous sommes au milieu d’une tempête de neige et nous ne devrions pas faire d’excès de vitesse, a-t-elle imagé.

La Dre Etches a souligné que la présence de nouveaux variants de la COVID-19 est inquiétante. Selon les plus récentes données, neuf cas sont recensés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !