•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ces jeunes Noirs feront l’Histoire : les choix de Peggy Civil

Des jeunes Noirs, dynamiques et contemporains, qui sont en train de modeler l’Histoire. Voici leur parcours.

Peggy Civil et ses trois étoiles : Hercule Glaude, Grace Busanga et Moïssa Delatour.

Peggy Civil et ses trois étoiles : Hercule Glaude, Grace Busanga et Moïssa Delatour

Photo : Simon Blais

Pour bien des jeunes gens de l’Outaouais, Peggy Civil est l’une des figures les plus marquantes de leur existence. C’est la « maman ours » qui les a accueillis chez elle, alors qu’ils se trouvaient dans une passe difficile. C’est la bonne samaritaine qui a cru en eux, alors qu’ils ne croyaient plus en eux-mêmes.

Peggy Civil a présenté trois jeunes leaders de la communauté noire.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Peggy Civil, propriétaire et fondatrice de la compagnie Civil communication

Photo : Memoria photography

Chaque semaine, depuis le début du mois de février, l’équipe des Matins d’ici brosse le portrait de jeunes personnes noires de la région d’Ottawa-Gatineau qui se démarquent en faisant des choses extraordinaires. Ce sont des leaders dans le début de la vingtaine qui foncent et qui n’attendent surtout pas qu’on les prenne par la main.

À la fin de cet exercice, l’équipe vous aura présenté 16 jeunes Noirs dynamiques, contemporains et créatifs dans leur domaine respectif. Ce sont de jeunes gens pleins de talent qu’il faudra surveiller d’ici les prochaines années... des exemples à suivre pour la prochaine génération.

Dans ce dernier tour de table, c’est maintenant à la propriétaire et fondatrice de la compagnie Civil Communication, Peggy Civil, de présenter ses choix. Mme Civil est bien placée pour nous parler de jeunes gens extraordinaires de la région puisqu’elle, son mari et sa fille en côtoient régulièrement à la maison. 

Le trio agit en tant que famille d'accueil pour la Direction de la protection de la jeunesse de l’Outaouais. Le clan Civil a accueilli au moins une quarantaine de jeunes depuis huit ans. Leur maison a été le refuge de plusieurs ados en détresse, qui au fil des ans sont devenus de jeunes adultes remarquables.

En plus d’être une animatrice primée et une conférencière renommée, Peggy Civil joue aussi un rôle de mentore auprès de plusieurs jeunes de la région de la capitale nationale. 

Je suis tout simplement un fil conducteur qui leur permet de pouvoir s’exprimer.

Une citation de :Peggy Civil

Cela fait maintenant cinq ans que la femme d’affaires s'implique dans le mouvement Ose entreprendre (Nouvelle fenêtre) et dans la Semaine des entrepreneurs à l'école (Nouvelle fenêtre), un organisme et une initiative qui encouragent les jeunes à croire en leur potentiel et à donner vie à leurs idées.

Moi, je suis dans l’action, a-t-elle déclaré à l’animateur Philippe Marcoux. C’est pour ça que je m’implique au niveau des jeunes, pour qu’ils puissent prendre leur place.

Hercule Glaude est la troisième étoile de Peggy Civil.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Hercule Glaude est un ex-sprinteur devenu membre de l'équipe de bobsleigh du Canada.

Photo : Harmel

HERCULE GLAUDE

Retenez bien le nom d’Hercule Glaude lorsque vous regarderez les prochains Jeux olympiques d’hiver, à Beijing, en 2022, parce que cet ancien sprinteur devenu membre de l’équipe de bobsleigh et skeleton du Canada pourrait marquer l’histoire.

Hercule a toujours su qu’il voulait devenir un athlète professionnel et, depuis un très jeune âge, il met tous ses efforts au service de sa passion. Le jeune homme s’est d’abord démarqué au basketball, mais c’est dans les courses de vitesse qu’il fait véritablement sa marque, remportant de nombreux prix d’athlétisme.

Il a remporté tellement de prix que je ne peux pas tous les nommer.

Une citation de :Peggy, sur Hercule

Hercule est en voie de réaliser son rêve de participer à des Jeux olympiques. En octobre 2017, la Fédération canadienne de bobsleigh et de skeleton l’a recruté pour faire partie de l’équipe de développement national.

Quand il a annoncé la nouvelle à Peggy Civil, cette dernière est tombée en bas de sa chaise. Elle a vraiment été impressionnée. Je me suis dit que cette étoile-là, il faut apprendre à la connaître, a-t-elle déclaré. Rappelez-vous de ce nom-là.

Grace Busanga est la deuxième étoile de Peggy Civil.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Grace Busanga est une spécialiste du marketing, propriétaire de la boîte Avec Grace.

Photo : NyCe Image Productions

GRACE K. BUSANGA

Peggy Civil admire aussi le talent de Grace Busanga, la propriétaire et fondatrice de la boîte Avec Grace (Nouvelle fenêtre), une entreprise d’Ottawa nommée Best Black Canadian Marketing Company en 2019 par le magazine ByBlacks.com.

Grace Busanga aide les entreprises, les organismes et certaines personnalités publiques à établir des stratégies de marketing efficaces et à bâtir leur présence en ligne. Véritable femme du monde, Grace travaille à Ottawa, à Montréal, à Kinshasa et à Paris.

Elle est une entrepreneure [et] son implication sociale déborde.

Une citation de :Peggy sur Grace

Lauréate d’un prix Bernard-Grandmaître dans la catégorie jeune leader, Grace est aussi très investie dans sa communauté. C’est d’ailleurs ce mélange d’investissement professionnel et communautaire qui impressionne Peggy Civil. Grace est impliquée à 119 % , déclare-t-elle en insistant bien sur le 119 % .

Grace met à profit ses compétences pour faire avancer des causes qui lui tiennent à coeur, telles que la francophonie, le bien-être de la femme et le progrès de l’Afrique. Elle siège d’ailleurs au conseil d’administration de plusieurs organisations, dont le Regroupement affaires femmes et l’ACFO d’Ottawa.

Moïssa Delatour est la première étoile de Peggy Civil.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Moïssa Delatour est danseuse et chanteuse.

Photo : Dina Epale

MOÏSSA DELATOUR

C’est toutefois Moïssa Delatour — une danseuse et chanteuse d’origine haïtienne — qui retient l’attention de Peggy Civil et qui couronne son palmarès. Moïssa est une spécialiste de la danse afro-caribéenne. Elle enseigne cette forme d’art au Cultural Arts Studio d'Ottawa, un atelier bien connu dans la région de la capitale nationale.

Elle regroupe un peu tout ce que j’ai dit [à propos de jeunes leaders noirs], déclare Peggy Civil. C’est pour ça que je l’ai choisie.  

D’aussi loin que Moïssa s’en souvienne, la danse a toujours fait partie de sa vie. Ma mère vous dirait que je suis sortie en dansant, parce que dès que je suis née, la danse a toujours été une de mes passions, a-t-elle raconté au micro de Philippe Marcoux.

C’est au Canada que Moïssa a été initiée à la danse afro-caribéenne, après avoir fait du ballet, du jazz et du folklore pendant plusieurs années en Haïti. Le coup de foudre fut instantané, se rappelle-t-elle. Pour la première fois depuis longtemps, elle s’est sentie revivre.

J'ai pu trouver ma place et danser aux côtés de filles qui me ressemblaient et partageaient les mêmes valeurs culturelles que moi.

Une citation de :Moïssa Delatour

Les danses afro-caribéennes sont liées à l’histoire et à la culture des habitants des Caraïbes d’origine africaine. Chaque mouvement exprime une étape, un moment dans la vie d’un homme ou d’une femme. C’est une forme de langage que maîtrise parfaitement la jeune Moïssa et qu’elle enseigne aux plus jeunes.

Je veux donner à ces jeunes filles un espace où elles peuvent s’exprimer, où elles peuvent être fières de leur culture et être à l’aise dans leur créativité... un espace pour qu’elles se sentent bien, a-t-elle résumé

Au-delà de la danse, Moïssa espère amorcer une carrière dans le chant. La jeune femme a d’ailleurs lancé une chaîne YouTube (Nouvelle fenêtre) où il est possible de l’entendre chanter. C’est mon étoile, a lancé Peggy Civil, qui lui souhaite une belle et longue carrière.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !