•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin de l'éclosion de COVID-19 au foyer Extendicare de Kapuskasing

Une affiche avec un arc-en-ciel et une cabane d’oiseaux devant une fenêtre

Le Bureau de santé de Porcupine a déclaré que l'éclosion de janvier au Extendicare de Kapuskasnig est maintenant résolue (archives).

Photo : Radio-Canada / Martine Laberge

Radio-Canada

Le Bureau de santé Porcupine annonce la fin de l'éclosion de COVID-19 au foyer Extendicare de Kapuskasing, déclarée le 6 janvier.

Le Bureau de santé de Porcupine a annoncé mercredi en fin de journée que l'éclosion au centre de soins de longue durée Extendicare Kapuskasing est maintenant considérée comme étant terminée.

Le centre de soins de longue durée Extendicare Kapuskasing annonçait hier aussi que tous les cas de contamination à la COVID-19 liés à cette éclosion ont été résolus, tant pour les résidents que le personnel.

Le foyer indiquait avoir « franchi une étape importante» dans son combat pour éradiquer le coronavirus de l'établissement.

Nous tenons à remercier notre personnel de première ligne et nos partenaires en santé qui ont travaillé sans relâche à combattre cette éclosion dès le premier jour.

Une citation de :Extendicare Kapuskasing, par voie de communiqué

Au total, 16 résidents ont perdu la vie aux mains de la COVID-19 depuis le début de l'éclosion.

Maintenir la vigilance

Le foyer Extendicare de Kapuskasing souligne que les mesures de sécurité et de prévention accrues seront maintenues.

Bien qu’il s’agit d’une nouvelle très positive, nous ne devons pas lâcher, souligne pour sa part le Bureau de santé Porcupine.

De plus, l'équipe de spécialistes de l'hôpital de Timmins venu en renfort demeurera à Kapuskasing pour continuer d'offrir du soutien.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !