•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Anticosti bonifie son offre touristique

Un cerf se trouve devant un établissement.

La forte présence des cerfs est une caractéristique unique de l'île d'Anticosti (archives).

Photo : SÉPAQ

Radio-Canada

Après l’engouement qu'ont connu les destinations touristiques québécoises à l’été 2020, la Sépaq Anticosti a bonifié sa capacité d'accueil en vue de la saison prochaine, qui s’annonce tout aussi achalandée.

Pour faire face à cet engouement, l’auberge de Port-Menier dispose maintenant de 16 nouvelles chambres, qui pourront recevoir quatre personnes chacune en formule tout inclus.

Les forfaits disponibles sont d’une durée de cinq jours chacun, dans le but de s'imprégner du territoire de l’île et de la culture locale, explique le porte-parole de la Sépaq, Simon Boivin.

Même s'il reste encore des disponibilités, les villégiateurs devront réserver rapidement leur place en hébergement, selon la Sépaq. En raison de la pandémie, les vacanciers ont tendance à prévoir plus tôt et sont déjà nombreux à avoir déjà réservé leurs séjours dans l'Est-du-Québec pour la saison estivale.

Des randonneurs se promènent au fond d'un canyon de calcaire

L'île d'Anticosti est traversée par des canyons de plusieurs dizaines de mètres de profondeur (archives).

Photo : Radio-Canada

Si la navette guidée à travers le parc national d’Anticosti n’est pas suffisante au goût des visiteurs, il sera toujours possible de louer un véhicule tout-terrain et d’aller visiter les nombreux attraits naturels de l’île.

L’île étant très vaste, on peut de façon autonome avoir accès à un véhicule et prendre la route transanticostienne pour visiter la fameuse grotte à la Patate ou venir voir la rivière Jupiter. Les possibilités sont multiples , décrit M. Boivin.

Des vélos électriques et des embarcations de plaisance seront aussi à la disposition des visiteurs pour explorer les alentours.

La majestueuse chute Vauréal constitue un joyau du parc national de l'île d'Anticosti

La chute Vauréal, joyau du parc national de l'île d'Anticosti (archives).

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Collaboration avec le milieu

Selon M. Boivin, le caractère plus restreint de l’offre touristique sur l’île permet de ne pas dénaturer les attraits du territoire.

Oui, il faut faire connaître l'île et oui en développer le volet villégiature, mais sans en sacrifier l'âme et tout en la protégeant. On est bien conscient de son caractère unique qu'il ne faut pas dénaturer. On a une belle collaboration autant avec la municipalité qu’avec les gens sur place.

Selon lui, ce n’est pas pour rien que des démarches ont été entreprises afin que l’île d’Anticosti soit reconnue par l'UNESCO comme patrimoine mondial. Il y a quelques semaines, la candidature de l'île a toutefois été repoussée d'un an par le gouvernement fédéral, qui a préféré soumettre le site de Tr’ondëk Klondike, au Yukon.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !