•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des entreprises de Shawinigan victimes du commerce en ligne

La Ville de Shawinigan est venue en aide à 158 entrepreneurs de la région dans la dernière année.

L'une des avenues les plus achalandées du secteur Grand-Mère à Shawinigan.

Une rue commerciale du secteur Grand-Mère, à Shawinigan.

Photo : Radio-Canada

Élyse Allard

Alors que le secteur industriel est en plein essor à Shawinigan, les plus petites entreprises sont touchées de plein fouet par la pandémie.

C’est ce qui ressort du bilan annuel du maire Michel Angers présenté devant la Chambre de commerce et d’industrie de Shawinigan. Depuis mars dernier, la Ville a répondu aux besoins financiers pressants de 158 entrepreneurs de la région, afin de sauver plusieurs dizaines d’emplois. Au total, 3,2 millions de dollars ont été distribués auprès de ces entreprises en difficulté.

Shawinigan a d’ailleurs mis en place diverses initiatives pour soutenir les commerçants, dont une large campagne publicitaire visant à encourager l’achat local ainsi que l’agrandissement des terrasses l’été pour donner un coup de pouce aux restaurateurs.

L’un des grands problèmes auxquels font face les commerces de Shawinigan : l’achat en ligne, qui profite davantage aux géants du web comme Amazon.

Quand tu achètes en ligne de façon régulière, de façon importante, et que le produit est disponible en ville, tu vas priver un commerçant de revenus éventuels qui vont faire en sorte que lui, il va pouvoir créer des emplois.

Une citation de :Michel Angers, maire de Shawinigan

À la boutique Cadeaux chez Guy, une institution sur la 5e rue de la Pointe à Shawinigan, bien que les ventes se soient déroulées rondement avant les Fêtes, la fermeture du magasin pendant le confinement a fait mal aux finances de l’entreprise.

Selon sa propriétaire, Johanne Prince, la présence sur le web fait partie de la solution en période de pandémie.

C’est sûr qu’il y aurait un effort à faire pour faire prendre conscience aux gens qu’on est là et qu’on existe. Nous, on est en train de refaire notre site Internet.

Une citation de :Johanne Prince, propriétaire de la boutique Cadeaux chez Guy

Pas d’ambition provinciale ou fédérale pour Michel Angers

Le maire Michel Angers a profité de son allocution devant la Chambre de commerce et d’industrie de Shawinigan pour annoncer officiellement son intention de solliciter un quatrième mandat.

Le maire Michel Angers debout devant des drapeaux.

Le maire de Shawinigan, Michel Angers (Archives)

Photo : Radio-Canada / Yoann Dénécé

Parmi ses priorités, il prévoit d’augmenter la qualité et la quantité de services offerts à sa population et de s’attaquer à la pauvreté. En entrevue avec l'animatrice Marie-Claude Julien, à l'émission Toujours le matin, le maire Angers a glissé quelques mots sur son projet de zone d’innovation, qui serait en grande partie consacrée à l’électrification des transports et à la mobilité durable. Sa superficie prévue frappe d’ailleurs l’imaginaire : plus de 25 000 mètres carrés, ce qui équivaut à 13 terrains de football.

Celui qui préfère le contact direct avec les électeurs que procure la politique municipale n’envisage d’ailleurs pas de se lancer dans l’arène provinciale ou fédérale même si, de son propre aveu, il a été sollicité à maintes reprises.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !