•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des éclosions dans un poste de police et à l'académie de police de Toronto

Un policier de côté en uniforme.

La police de Toronto fait face à des éclosions de COVID-19 dans deux de ses installations.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

Le corps policier de Toronto confirme qu'il fait face à des éclosions à deux de ses installations, mais assure la communauté que son niveau de service reste le même pour l'instant.

Les éclosions ont éclaté au cours des deux dernières semaines au poste de police du district 31 à North York et à l'académie de police dans l'ouest de Toronto.

La police n'a pas précisé combien d'employés avaient été infectés. Le traçage des cas et le dépistage se poursuivent, indique le corps policier.

La police ajoute que des agents d'ailleurs dans la ville aident actuellement ceux du poste de police du district 31 à répondre aux appels. Jusqu'à maintenant, il n'y a pas eu d'impact sur nos services de première ligne à la communauté, affirme la porte-parole Laura Brabant.

Pour sa part, l'académie de police à Etobicoke a suspendu jusqu'à nouvel ordre les séances de formation en personne et offre des leçons en ligne à la place, lorsque c'est possible.

Le corps policier ajoute que les deux installations ont été désinfectées en profondeur.

Pour lutter contre la propagation de la COVID-19, chaque agent à Toronto doit évaluer s'il a des symptômes avant de commencer son quart de travail, affirme le corps policier. Par ailleurs, le port du masque est obligatoire en tout temps à l'intérieur des bureaux de la police.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !