•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moncton conserve son Colisée

L'entrée de l'édifice.

Le Colisée de Moncton compte une patinoire de 6500 places et il fait partie d'un complexe abritant des salles d'exposition.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le comité plénier de la Municipalité de Moncton, au Nouveau-Brunswick, a décidé de conserver le complexe du Colisée.

Le Colisée fait partie d’un complexe municipal qui comprend l’espace d’une patinoire entourée de 6500 sièges et de grandes salles permettant d’accueillir des expositions commerciales et des événements variés.

Un grand édifice moderne.

Le centre Avenir, au centre-ville de Moncton, en septembre 2020.

Photo : Radio-Canada / Guy LeBlanc

Puisque le Centre Avenir est devenu en 2018 l’endroit privilégié pour les grands spectacles, le hockey et le basket-ball, l’avenir de l’ancien Colisée suscitait plusieurs questions.

Les membres du comité plénier se sont penchés sur divers scénarios pour l’avenir du Colisée. Un seul d’entre eux proposait de le conserver et c’est celui qui a été retenu. La Municipalité compte investir pour cela 17 millions de dollars au cours des 20 prochaines années.

Un bateau de pêche exposé dans une salle du complexe.

Le complexe du Colisée accueille habituellement des salons commerciaux et d'autres événements (archives).

Photo : Radio-Canada

Moncton compte sept patinoires et la Municipalité veut toutes les conserver. On explique qu’en ajouter une au Centre Superior Propane, par exemple, coûterait 12 millions de dollars d’un coup. La Municipalité préfère payer 17 millions sur 20 ans pour garder le complexe du Colisée.

On considère qu’on a un édifice qui est quand même bien du côté structurel, qui a besoin quand même d’investissements. La glace elle-même, c'est 1,1 million. Les autres coûts sur le plan de 20 ans vont comprendre la toiture, les investissements dans l’éclairage, le chauffage, en principe pour moderniser le Colisée, explique la directrice générale des loisirs, de la culture et des événements de Moncton, Catherine Dallaire.

En prenant sa décision, le comité plénier a tenu compte du potentiel du complexe sur 20 ans. Le Colisée peut toujours servir de deuxième patinoire lors de grands événements sportifs.

Deux tentes au milieu d'une grande salle d'exposition.

Un centre de dépistage de la COVID-19 dans le Colisée de Moncton.

Photo : @HorizonHealthNB / Twitter

Le complexe sert aussi à la communauté d’autres façons. Par exemple, il abrite à l’heure actuelle un centre de dépistage de la COVID-19 du Réseau de santé Horizon.

Il a un rôle de développement économique et d’impact économique dans la communauté avec les salons professionnels, les expositions. C’est le centre le plus [grand] à l’est du Québec et qui permet à Moncton d’être vraiment le centre de cette activité importante qui fait partie, disons, de l’industrie touristique, souligne Catherine Dallaire.

La prochaine étape est de soumettre la décision du comité à un vote du conseil municipal, ce qui est prévu dans le cadre de la réunion du 15 mars.

Avec les renseignements de François Le Blanc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !