•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : nouvelle directive dans les CPE sur la période d’isolement

Des enfants tiennent des jouets.

Désormais, si un membre de la famille est en isolement lors de l'attente d'un test ou d'un résultat de test pour la COVID-19, c’est désormais toute la famille qui doit aussi s'isoler,

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Radio-Canada

Les CPE de la région ont reçu une nouvelle directive de la santé publique, lundi. Selon cette missive, si un membre de la famille est en isolement lors de l'attente d'un test ou d'un résultat de test pour la COVID-19, c’est désormais toute la famille qui doit aussi s'isoler, même si les personnes sont asymptomatiques.

Lucie Therriault, directrice générale du Regroupement des centres de petite enfance (CPE) des Cantons-de-l'Est, explique avoir transmis l’information à l’ensemble de ses membres, car la directive est effective dès ce mardi dans l’ensemble de la province.

Comme le souligne Mme Therriault, cette nouvelle directive touchera autant les garderies que les écoles et le milieu communautaire. Toutes ces organisations-là ont reçu le même courriel que le regroupement pour diffusion à leur public cible, dit-elle.

Dans l’avis de la santé publique, dont Radio-Canada Estrie a pu obtenir copie, il est mentionné que la santé publique est en rédaction de la mise à jour de l'outil de communication pour le public.

Véronique Girard, directrice générale du CPE Au cœur des mésanges, à Sherbrooke, espère que ces nouvelles directives seront affichées le plus tôt possible sur le site de la santé publique. Elle dit avoir reçu de nombreux commentaires de parents à ce propos.

De plus, l’enjeu de la pénurie de main-d'œuvre dans les garderies est un défi supplémentaire pour Mme Girard. J’ai quelques employés qui ont vécu des cas d’isolement de la part de leur enfant depuis le début de la pandémie. Je me vois très mal de devoir être obligée de retirer nos employées du milieu quand elles sont asymptomatiques, redoute-t-elle.

Avec les informations de Fanny Geoffrion

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !