•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une éclosion d’un variant inconnu fait rage dans un refuge de Toronto

Le devant du bâtiment où se trouve le Centre Maxwell Meighen.

L'éclosion a été déclarée au Centre Maxwell Meighen le 3 février.

Photo : Capture d'écran Google Maps

Radio-Canada

La Ville de Toronto a révélé que 29 personnes vivant dans un refuge au centre-ville ont reçu un diagnostic positif d'un variant non identifié du coronavirus.

Selon les autorités municipales, une éclosion a été déclarée le 3 février par la santé publique de Toronto au Centre Maxwell Meighen, dans le secteur de Moss Park.

Il y aurait actuellement 121 personnes qui vivent dans ce refuge.

Santé publique Ontario séquencera les échantillons prélevés afin d’identifier le variant en question.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

La Ville affirme que tous les résidents qui ont reçu un diagnostic positif ont été envoyés dans un centre de rétablissement.

Ailleurs à Toronto, il y a des éclosions de COVID-19 dans 9 refuges, et 149 personnes ont été déclarées positives en lien avec ces éclosions.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !