•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tramway de Québec : il n'y a pas eu d'entente de principe, dit le ministre Bonnardel

Le ministre des Transports, François Bonnardel, assis durant une conférence de presse.

Le ministre des Transports, François Bonnardel.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Dans une longue publication sur Facebook, le ministre des Transports, François Bonnardel, indique qu'il n'y a jamais eu d'entente de principe sur un nouveau trajet pour le tramway à Québec, contrairement à ce que le maire de Québec a déclaré lundi.

Selon le ministre, de nombreuses discussions ont eu lieu au cours des derniers mois entre la Ville et le ministère des Transports (MTQ) au sujet du futur réseau de transports structurant à Québec.

Ces discussions entre moi et la Ville étaient assez avancées et nos fonctionnaires respectifs ont aussi poursuivi le travail. La Ville a vu dans ces discussions un scénario acceptable, qu’elle qualifie aujourd’hui d’entente de principe, explique le ministre.

Au-delà d'une entente de principe, qui n'existe pas, en passant, au ministère des Transports, ce qui est important que le maire sache et qu'il devait savoir, c'est que l’on continuait nos discussions au gouvernement, a précisé François Bonnardel.

Enthousiasme

Selon François Bonnardel, le maire Régis Labeaume a pu interpréter une entente en raison de son enthousiasme.

Cette proposition pour un nouveau tracé, acceptée par la Ville et discutée par la CAQ, visait à limiter le tracé du tramway à la 41e Rue et à utiliser plus de 200 millions de dollars économisés pour améliorer la desserte avec les banlieues.

Le scénario accepté par la Ville en 2020, puis rejeté par la CAQ début 2021, amputait la ligne de tramway à la 41e rue pour la redirigée vers le pôle D'Estimauville. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le scénario accepté par la Ville en 2020, puis rejeté par la CAQ début 2021, amputait la ligne de tramway à la 41e rue pour l'envoyer vers le pôle D'Estimauville.

Photo : Radio-Canada / Olivia Laperrière-Roy

Je comprends qu’après des mois d’incertitudes, il ait été enthousiasmé à la suite de ces discussions, estime le ministre. Il y a eu des discussions entre nos chefs de cabinet, puis moi aussi j’en ai eu avec lui, mais au-delà de ça, il est important de continuer nos discussions.

La seule entente de principe que le gouvernement du Québec a avec la Ville de Québec, c’est que la Capitale-Nationale se dotera d’un véritable réseau de transport structurant, qui inclura une partie en tramway comme mode lourd et une desserte adéquate de la périphérie, ajoute M. Bonnardel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !