•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vaccination grand public contre la COVID-19 commence le 15 mars en Estrie

Une femme reçoit une dose d'un vaccin contre la COVID-19.

Des experts s’opposent à l’idée de faire appel à des personnes âgées afin de réaliser des essais cliniques de candidats vaccins contre la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Radio-Canada

Les personnes âgées de 85 ans et plus, en Estrie, pourront recevoir leur première dose de vaccin contre la COVID-19 à compter du 15 mars.

Québec a annoncé lundi que la vaccination grand public commencera dès le 1er mars avec la région du Grand Montréal. L'Estrie devra toutefois patienter deux semaines de plus en raison de différents facteurs liés à la capacité du système et à la disponibilité des doses.

[La vaccination se fait] en fonction des doses qui nous sont rendues disponibles, de la planification, des employés ou des groupes qui restent à compléter, explique Jean Delisle, coresponsable de la vaccination au CIUSSS de l'Estrie. Aussi en fonction de l'administration de la deuxième dose qu'on doit débuter sous peu pour certaines populations.

Les doses vont être à géométrie variable, en fonction de différents enjeux provinciaux. Ce n'est pas une question de calcul volumétrique réparti équitablement. Il y a des enjeux pour lesquels on est bon joueur, on collabore avec la national.

Une citation de :Jean Delisle, coresponsable de la vaccination au CIUSSS de l'Estrie

Même si la vaccination n'est prévue qu'à compter du 15 mars, le CIUSSS invite la population née avant 1937 à prendre rendez-vous dès le jeudi 25 février, à compter de 8 h. La prise de rendez-vous par internet est préconisée pour éviter d'embourber les lignes téléphoniques.

Le téléphone, 1-877-644-4545, si certains ont besoin de soutien ou ont des questions, explique Jean Delisle.

Il souligne par ailleurs qu'au moment où les gens se présenteront au centre de vaccination, ils recevront un autre rendez-vous pour l'administration de leur deuxième dose.

Le site du gouvernement du Québec sur la vaccination souligne par ailleurs que les accompagnateurs âgés de 70 ans et plus, s'ils sont considérés comme un proche aidant de la personne se faisant vacciner, pourront également recevoir leur vaccin la même journée.

Des lieux dans tous les RLS, sauf « un ou deux »

Pour le moment, quatre centres de vaccination ont été confirmés en Estrie, soit le Centre de foires de Sherbrooke, l'Hôtel Castel de Granby, l'Église Saint-Edmond de Coaticook et la salle des Chevaliers de Colomb à East Angus. Un cinquième lieu, soit l'Église Saint-Isaac-Jogues à Val-des-Sources, est également confirmé, mais doit toujours signer un contrat.

Jean Delisle soutient que des lieux ont été identifiés dans les neuf réseaux locaux de services (RLS).

Pour la plupart, on aura des lieux de proximité à partir du 15, qui vont progressivement être offerts sur l'ensemble du territoire, sauf peut-être un ou deux, explique-t-il.

Il admet que certaines personnes pourraient avoir de la difficulté à se rendre à un centre de vaccination, en raison notamment d'incapacités physiques. Il affirme toutefois que différentes stratégies sont présentement à l'étude pour mettre en place des équipes mobiles, comme des autobus, afin d'appuyer ces personnes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !