•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le kinkajou volé à Saint-Alexis-des-Monts a été retrouvé

Le kinkajou dans les bras de Maxime Descoteaux.

Le fondateur du refuge Cécropia, Maxime Descoteaux, en compagnie du kinkajou qui a été volé.

Photo : Courtoisie de Maxime Descoteaux

Radio-Canada

La Sûreté du Québec (SQ) confirme que le kinkajou volé vendredi à Saint-Alexis-des-Monts a été retrouvé et que deux personnes ont été arrêtées relativement à cette affaire.

L'animal exotique rare, qui était sous la garde du propriétaire du refuge Cécropia, Maxime Descoteaux, serait en bonne santé, selon la SQ.

Le kinkajou dénommé Touti devrait être remis ce mardi à Maxime Descoteaux.

Le fondateur du refuge s'est dit très heureux à l'idée de retrouver le kinkajou. Il affirme que l'animal aurait été retrouvé dans une institution zoologique de Lanaudière.

Deux arrestations liées au vol

Deux personnes ont été arrêtées, soit un homme de 42 ans de La Tuque et une femme de 54 ans de Saint-Béatrix, dans Lanaudière.

Les individus ont été libérés avec des conditions à respecter.

Ils seront de retour en cour à une date ultérieure et ils pourraient alors faire face à des accusations d'introduction par effraction et de vol.

L'enquête de la Sûreté du Québec se poursuit; d'autres personnes sont rencontrées.

Pour ne pas nuire à l'enquête, la SQ n'a pas voulu donner d'autres détails comme l'endroit où l'animal a été retrouvé.

Maxime avec le kinkajou dans les bras.

Maxime Descoteaux gardait Touti chez lui depuis novembre 2020, à la demande de Repti-Zone.

Photo : Courtoisie de Maxime Descoteaux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !