•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fortnite : Epic Games offre des jetons numériques pour régler une action collective

Trois personnages de Fortnite observent un paysage du haut d'une colline.

Les lots surprises (« loot boxes ») de « Fortnite » font l'objet d'une action collective aux États-Unis.

Photo : Epic Games

Agence France-Presse

L'éditeur Epic Games va verser l'équivalent de 10 $ en jetons numériques à tous les joueurs et joueuses de Fortnite ayant acheté certains « lots suprises » (loot boxes) dans le passé, afin de mettre fin à des poursuites en justice.

Certaines personnes parmi vous aimaient acquérir des coffrets et avoir la surprise à l'ouverture, d'autres étaient déçues, résume l’éditeur derrière le très populaire jeu en ligne de type battle royale dans un communiqué.

Epic Games fait face à une action collective menée aux États-Unis par des joueuses et joueurs, ainsi que des parents de personnes mineures qui considèrent ce système comme frauduleux.

Ces gens accusent l'éditeur de faire croire aux personnes qui achètent les coffrets que la probabilité de gagner un objet virtuel rare (et utile dans le jeu) est élevée, alors qu'en réalité, les chances sont très minces.

Que vous ayez été fan de la surprise dans les loot llamas [le nom de ces lots surprises dans le jeu] ou pas, selon les termes d'un accord préliminaire pour régler une action collective, nous distribuons 1000 V-Bucks [la monnaie virtuelle du jeu] à tous ceux et celles qui ont acheté un [lot surprise] aléatoire, détaille-t-on.

Cette décision concerne plusieurs millions de personnes à travers le monde, Epic Games ayant décidé d'offrir ces jetons même en dehors des États-Unis, d'où est menée l'action collective. Ces personnes devraient recevoir leur dû automatiquement.

Epic Games prévoit aussi le versement de 26,5 millions de dollars américains et d'autres avantages pour les joueuses et joueurs américains de Fortnite et de Rocket League pour résoudre des plaintes sur des achats d'objets virtuels dans les deux jeux.

L'accord survenu pour régler cette action collective doit encore être approuvé par un tribunal aux États-Unis.

En 2019, Epic Games a changé le système de vente de ces lots en permettant à ses adeptes de voir ce qu'ils contiennent avant de les acquérir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !