•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : dépistage obligatoire à l’aéroport de Charlottetown dès mardi

La Dre Heather Morrison, médecin hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard, lors de sa conférence de presse hebdomadaire, le 26 février 2021.

La Dre Heather Morrison, médecin hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard, lors de sa conférence de presse hebdomadaire, le 26 février 2021.

Photo : Radio-Canada

La médecin hygiéniste en chef de l’Île-du-Prince-Édouard, la Dre Heather Morrison, a annoncé mardi, que tous les voyageurs arrivant à l’aéroport de Charlottetown devront subir un test de dépistage rapide de la COVID-19.

La mesure entre en vigueur à minuit, ce mardi.

La Dre Heather Morrison a ajouté qu’un deuxième échantillon sera également prélevé pour qu'un test régulier de type PCR soit réalisé.

Les tests ne remplacent pas le besoin de s’isoler pendant 14 jours, souligne-t-elle.

Les craintes par rapport à l'arrivée des variants dans la province représentent l’une des raisons pour lesquelles la santé publique met sur pied ce projet pilote, explique la médecin hygiéniste.

Ce projet permettra à la province d’évaluer la faisabilité et l’efficacité des tests rapides, selon les autorités. On veut identifier les façons dont on pourrait se servir de ces tests dans l’avenir, explique la Dre Morrison.

Le fonctionnement du programme sera évalué au cours du mois de mars par la santé publique.

La Dre Morrison explique que le faible nombre de voyageurs arrivant à l’île par l’aéroport à ce moment de l'année permet à la santé publique de déployer plus facilement le projet.

Aucun nouveau cas

Lors de son point de presse, la Dre Morrison a annoncé qu'aucun nouveau cas de COVID-19 n’a été signalé, à l’Île-du-Prince-Édouard. L’île recense un cas actif et un total de 115 cas depuis le début de la pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !