•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections à T.-N.-L. : vers le taux de participation le plus bas de l’histoire

Ches Crosbie.

Le chef du Parti progressiste-conservateur de Terre-Neuve-et-Labrador, Ches Crosbie, croit que le taux de participation aux élections générales sera bien moins que 50 %.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Le taux de participation aux élections générales à Terre-Neuve-et-Labrador sera vraisemblablement le pire bilan du genre dans l’histoire de la province.

Selon les dernières estimations d’Élections Terre-Neuve-et-Labrador, environ 120 000 résidents ont demandé un bulletin spécial avant la date limite du 19 février. Même si tous ces électeurs finissent par voter, le taux de participation n’atteindra que 51 %.

Nous estimons avoir reçu environ 120 000 demandes à l’heure actuelle. Nous ne saurons pas le nombre total avant de les avoir traitées, explique Adrienne Luther, porte-parole de l’agence, en précisant que des électeurs ont envoyé leur demande en ligne, par courrier, par téléphone et par télécopieur.

Ce chiffre pourrait être plus élevé parce que nos agents, qui continuent de rappeler des demandeurs, se rendent compte que plusieurs électeurs voulaient demander une trousse de vote pour tous les membres de leur ménage.

Une enveloppe postale contenant les documents.

De nombreux électeurs doivent voter par la poste

Photo : CBC/Heather Gillis

Avant l'annulation du vote en personne – une décision prise la veille du scrutin après une flambée de nouveaux cas de COVID-19 dans la région de Saint-Jean – 68 259 électeurs avaient voté par anticipation.

Effectivement, un maximum d'environ 189 000 personnes – 51 % des 368 135 électeurs admissibles – auront voté d'ici la date limite pour envoyer son bulletin spécial, le 12 mars.

Lors des dernières élections, environ 61 % des électeurs admissibles ont voté.

Le taux de participation n'atteindra pas 50 %, dit Crosbie

Depuis des semaines, les progressistes-conservateurs et le NPD critiquent le déclenchement des élections par le chef libéral, Andrew Furey. Radio-Canada a rapporté mercredi dernier qu'Élections Terre-Neuve-et-Labrador n’avait pas préparé un scénario catastrophe en cas d’annulation du vote en personne.

Nous nous retrouvons dans cette situation où le taux de participation sera probablement beaucoup moins de 50 %, parce que le premier ministre n’était pas préparé, indique le chef progressiste-conservateur, Ches Crosbie.

Nous savons que lors des dernières élections, 32 % des bulletins spéciaux n’ont pas été retournés à Élections Terre-Neuve-et-Labrador, ou ont été envoyés trop tard. Il y a aussi les bulletins rejetés, ajoute-t-il. Il est facile de constater que le taux de participation n'atteindra pas 50 %.

La cheffe du NPD, Alison Coffin, soutient que le gouvernement sortant aurait dû moderniser la loi électorale avant de tenir des élections en pleine pandémie.

Alison Coffin.

La cheffe du NPD de Terre-Neuve-et-Labrador, Alison Coffin

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Elle souligne les nombreux problèmes d’accès au vote, surtout pour les électeurs autochtones, les sans-abris et les personnes en région, pour qui le vote par correspondance est un défi.

Je m’attendais déjà à un taux de participation moins élevé, mais je pense que les restrictions liées au variant du coronavirus viennent exacerber le problème, croit-elle.

Mme Coffin souligne également les nombreuses questions soulevées par des avocats et des politologues sur la légalité des décisions prises par Élections Terre-Neuve-et-Labrador, notamment l'annulation du vote en personne et les nombreux reports de la date limite pour le vote par la poste.

Le NPD et les progressistes-conservateurs ont répété mardi qu'une contestation judiciaire du résultat des élections demeure une possibilité bien réelle.

Nous avons beaucoup de spéculation entourant ce qui va se passer après les élections et je pense que ça va avoir un impact sur la participation des électeurs, indique Mme Coffin.

Le chef libéral et premier ministre sortant Andrew Furey n’était pas disponible pour une entrevue, mardi.

Plusieurs électeurs nous disent qu’ils ont hâte de voter et nous espérons que cela contribue au taux de participation, indique la porte-parole du Parti libéral, Meghan McCabe.

Le taux final de participation n’est pas encore connu, mais notre parti espère que le travail d’Élections Terre-Neuve-et-Labrador pour gérer ces élections sans précédent permettra aux électeurs de voter en sécurité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !