•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Toronto veut sortir du confinement dans 2 semaines, mais...

John Tory lors d'un point de presse.

Le maire de Toronto, John Tory

Photo : La Presse canadienne / Cole Burston

Radio-Canada

Le maire de Toronto, John Tory, dit être « déterminé » à voir l'ordre de rester à la maison être levé le 9 mars, ce qui permettrait aussi aux commerces non essentiels de rouvrir finalement.

Il ajoute toutefois que cela « dépend » du respect des consignes de la santé publique.

En point de presse lundi après-midi, le maire a indiqué que des données provenant des téléphones cellulaires laissaient entendre qu'il y avait eu une augmentation des déplacements dans la Ville Reine la semaine dernière.

M. Tory pense que c'est en partie attribuable à la réouverture des écoles, mais il demande aux Torontois de ne pas être « complaisants » et de continuer à éviter les déplacements non essentiels, de respecter l'écart sanitaire et de porter le masque.

Il faut maintenir le cap au cours des deux prochaines semaines, dit-il.

Pour sa part, la médecin hygiéniste de Toronto, la Dre Eileen de Villa, semble moins optimiste au sujet de la possibilité d'un déconfinement le 9 mars.

Elle montre du doigt la propagation des variants plus contagieux et potentiellement plus virulents.

Jusqu'à maintenant, 70 cas de la mutation britannique ont été confirmés dans la Ville Reine, en plus d'un cas du variant brésilien. La Dre de Villa ajoute que 511 autres cas probables de variants ont été identifiés.

En revanche, elle se réjouit de la diminution du nombre d'éclosions dans les foyers pour aînés, grâce à la vaccination.

Toronto et les régions de Peel et de North Bay sont les trois seuls secteurs de l'Ontario à être toujours confinés. Le gouvernement Ford y a prolongé au moins jusqu'au 8 mars son ordre de rester chez soi, à la demande des autorités locales de santé publique et à cause des variants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !