•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ouïgours : Alexis Brunelle-Duceppe dénonce  « le manque de courage » de Justin Trudeau

Le député de Lac-Saint-Jean aux Communes, Alexis Brunelle-Duceppe, alors qu'il prend la parole en Chambre.

Le député de Lac-Saint-Jean aux Communes, Alexis Brunelle-Duceppe, alors qu'il prend la parole en Chambre.

Photo : Courtoisie

Radio-Canada

Le député bloquiste de Lac-Saint-Jean Alexis Brunelle-Duceppe dénonce ce qu’il appelle “le manque de courage” de certains libéraux, dont le premier ministre Justin Trudeau, qui se sont abstenus de voter pour reconnaître qu’un génocide est actuellement perpétré envers la minorité musulmane ouïgoure en Chine.

Une motion d’initiative conservatrice a été adoptée lundi par la Chambre des communes à 266 voix sur 338.

Même s’il s’agit d’une motion symbolique puisqu’elle n’est pas contraignante, Alexis Brunelle-Duceppe croit qu’il s’agit d’une décision historique. C’est un parlement, le premier au monde, qui s’est prononcé en disant qu’il y a bel et bien un génocide en Chine présentement, affirme-t-il.

Amendement

Le député de Lac-Saint-Jean a également fait amender cette motion pour ajouter une demande de déplacement des Jeux olympiques de 2022, qui doivent avoir lieu à Pékin, si le gouvernement chinois continue de réprimer les Ouïgours.

La Chine proteste contre l’adoption de cette motion qu’elle qualifie de provocation malveillante. Pour Alexis Brunelle-Duceppe, il était temps que le Canada prenne position dans cet enjeu. Depuis des dizaines d’années, avec la Chine, on y a été avec la manière douce, clame-t-il. On a ménagé la chèvre et le chou et cela n'a pas fonctionné, visiblement. Le régime communiste chinois a durci le ton, a durci aussi sa position aux niveaux national et international. Donc, cela ne fonctionne pas cette diplomatie où on est doux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !