•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les 85 ans et plus vaccinés dès la semaine prochaine au Québec

François Legault assis à une table durant un point de presse.

Le premier ministre du Québec François Legault lors de son point de presse au stade olympique, le mardi 23 février 2021.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

La population du Québec pourra commencer à prendre rendez-vous dès jeudi pour recevoir un vaccin contre la COVID-19, a annoncé mardi le premier ministre François Legault. Les personnes de 85 ans et plus auront la priorité au cours des deux prochaines semaines.

Les premières personnes vaccinées le seront lundi, à Montréal, a indiqué M. Legault.

Les autres groupes d'âge suivront en fonction de leur degré de vulnérabilité et des stocks de vaccins disponibles.

À compter de jeudi donc, toutes les personnes nées en 1936 ou avant pourront s'inscrire en ligne sur le site Québec.ca/vaccinCOVID (Nouvelle fenêtre) – la façon la plus rapide selon le gouvernement Legault – ou par téléphone (1 877 644-4545), a annoncé le premier ministre lors d'une conférence de presse au stade olympique de Montréal.

Plus de 700 téléphonistes seront mobilisés pour répondre aux appels, a promis le ministre de la Santé, Christian Dubé, qui a ajouté qu'il est préférable d'utiliser Internet dans la mesure où il n'y a aucune attente pour obtenir son rendez-vous. Ce qui n'est pas garanti au téléphone.

Nous allons commencer par les personnes de 85 ans et plus de la grande région de Montréal, parce que le virus y est plus présent. Ensuite, nous procéderons avec les autres régions. Mais partout au Québec, les personnes de 85 ans et plus peuvent prendre leur rendez-vous dès jeudi.

Christian Dubé, ministre de la Santé du Québec
Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Responsable des vaccins au Québec

Le deuxième rendez-vous pris en même temps

Comme chaque personne doit recevoir deux doses du vaccin contre la COVID-19, il est important de noter que lorsqu’une personne prendra son premier rendez-vous – que ce soit par Internet ou par téléphone –, elle recevra du même coup un autre rendez-vous pour la deuxième injection.

Jusqu'à présent, la campagne de vaccination s'était limitée aux CHSLD, aux résidences pour personnes âgées ainsi qu'aux employés du secteur de la santé.

Certains accompagnateurs pourraient être vaccinés en même temps

Bien que le ministre de la Santé ait déclaré en conférence de presse qu'il ne sera pas possible pour un conjoint qui n'est pas âgé de 85 ans ou pour un accompagnateur de recevoir le vaccin en même temps, il en va autrement sur le site de prise de rendez-vous.

On peut effet lire sur ce site qu'une personne qui accompagne une personne de 85 ans et plus lors de sa vaccination pourrait se faire vacciner en même temps si elle respecte les critères suivants :

  • Elle est âgée de 70 ans et plus;
  • Elle est présente 3 jours par semaine ou plus en soutien à son proche de plus de 85 ans.

Un seul accompagnateur peut se faire vacciner par personne de plus de 85 ans, précise-t-on.

Une préposée à la vaccination se lave les mains.

Québec élargira la campagne de vaccination aux octogénaires dès la semaine prochaine.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Hausse des livraisons de vaccins

Bien qu'une certaine priorité sera accordée à la région de Montréal en raison du nombre plus élevé de cas et d’éclosions qu’on y retrouve, Québec assure que des vaccins seront disponibles partout dans la province et que, dès jeudi, toutes les personnes âgées de 85 ans ou plus pourront s'inscrire, peu importe où elles habitent au Québec.

Au moins 100 000 doses du vaccin de Pfizer-BioNTech doivent être livrées chaque semaine au Québec au cours des prochaines semaines, a annoncé le ministre de la Santé, Christian Dubé. Rappelons que le fédéral a promis 1,3 million de doses au Québec d’ici le 31 mars.

Des centres de vaccination seront aussi ouverts dans toutes les régions. Québec, qui prévoit avoir besoin d'environ 1000 vaccinateurs au plus fort de la campagne, c'est-à-dire vers le mois de mai, demande aux personnes intéressées de s'inscrire sur la plateforme JeContribue.

Pendant ce temps, à Ottawa, on attend plus de vaccins que prévu. La ministre fédérale des Services publics et de l'Approvisionnement, Anita Anand, a confirmé mardi que le Canada recevra cette semaine 643 000 doses des vaccins de Pfizer et de Moderna.

Il s'agit de la plus importante livraison de vaccins contre la COVID-19 reçue au Canada à ce jour.

Québec retient son souffle en prévision de la relâche scolaire

Malgré l’optimisme que suscite l’accélération de la campagne de vaccination, le gouvernement Legault exhorte les Québécois à ne pas baisser la garde, notamment à l’approche de la relâche scolaire propice aux rassemblements et en raison de nouveaux variants du coronavirus qui se propagent.

C’est une de nos grandes inquiétudes. C’est un gros test la semaine prochaine. […] Il ne faut absolument pas la semaine prochaine qu’on se retrouve avec une explosion de la contagion.

François Legault, premier ministre du Québec

Je comprends qu’il va y avoir beaucoup de gens en congé […] Bien, ce n’est pas le temps de faire des rassemblements privés dans des maisons, des chalets, des grandes chambres d’hôtel, ce n’est pas le temps, a martelé le premier ministre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !