•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'homme barricadé à Laverlochère-Angliers s'est rendu aux policiers

Une voiture de la Sûreté du Québec bloque une partie de la rue Rivest.

Les policiers ont demandé à plusieurs personnes dans le secteur d'évacuer leur résidence.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Radio-Canada

Après plus de 15 heures de siège, l'homme qui s'était barricadé dans une résidence de Laverlochère-Angliers s'est rendu aux policiers vers 16 h, mardi.

L'opération policière qui a débuté vers 23 h 30 lundi sur la rue Rivest Ouest aura duré plus de 15 heures.

Un policier tient une arme à feu dans sa main. Il marche dans la neige près d'un véhicule de la Sûreté du Québec.

Un homme s'était barricadé dans une résidence de Laverlochère-Angliers.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Selon les informations obtenues sur place, l’homme aurait tiré un coup de feu à l’intérieur d’une résidence du village. Il se serait ensuite réfugié chez lui. Les autorités n'ont pas confirmé ces informations.

Une personne blessée

La Sûreté du Québec (SQ) assurait cependant que l'homme était seul à l'intérieur d'une résidence de Laverlochère et qu'il était armé.

Une personne a aussi été blessée au cours des événements. La porte-parole de la Sûreté du Québec, Nancy Fournier, indique que la vie de cette personne n'est pas en danger et qu'elle aurait subi des blessures mineures.

Des voitures de la Sûreté du Québec sont stationnées au milieu d'une rue en hiver.

Les policiers ont été appelés dans le secteur de la rue Rivest Ouest peu avant minuit hier soir.

Photo : Gracieuseté

Après avoir mis en place des périmètres de sécurité et évacué des résidents des rues Rivest Ouest et Bergeron Ouest, les autorités ont longuement tenté de négocier avec l'homme barricadé.

Après l'arrivée du Groupe tactique d'intervention de la SQ en provenance de Montréal, l'homme s'est rendu, vers 16 h, moment où les policiers ont commencé à lever le périmètre de sécurité.

Des citoyens rencontrés sur place ont dit avoir été inquiets.

À 3 heures du matin, j’ai vu des voitures de policiers. Je ne sais pas ce qu’il se passe. Ça m’inquiète.

Une résidente de Laverlochère-Angliers

Plus d'une dizaine de résidents du secteur ont été évacués. D'autres personnes étaient confinées à l'intérieur de leur résidence.

Les enfants qui se retrouvaient à l'intérieur du périmètre de sécurité n'ont pas pu se rendre à l'école mardi.

Un ruban de la Sûreté du Québec empêchait les automobilistes d'emprunter la rue où se déroulait l'opération policière.

Les citoyens devaient contourner les périmètres de sécurité.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Un deuxième périmètre de sécurité avait été mis en place dans le village. En début d'après-midi, la Sûreté du Québec indiquait que l'identité judiciaire avait terminé son intervention sur ce deuxième lieu, qui est maintenant rouvert à la circulation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !