•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme abattu par la police à Toronto; l'UES enquête

Façade de l'immeuble en briques où la victime a été abattue par la police.

Les policiers disent qu'ils étaient dans cet immeuble pour une enquête sur une personne disparue lorsqu'ils ont fait face à la victime armée.

Photo : CBC/Linda Ward

Radio-Canada

L'Unité provinciale des enquêtes spéciales (UES) examine les circonstances entourant la mort d'un homme lors d'une intervention policière à Toronto, tôt mardi matin.

Selon l'UES, des agents se sont rendus pour une enquête dans un immeuble d'habitation près de l'intersection des rues George et Dundas au centre-ville, vers 3 h 30, mardi matin.

Peu après, les agents sont entrés dans un appartement du 3e étage où ils ont eu une interaction avec un résident de ce logement. Deux agents ont fait feu et l’homme a été touché, raconte l'Unité provinciale, qui a pour mandat d'enquêter dans les cas de blessures graves ou de mort liées à une intervention policière.

La victime a été transportée à l'hôpital où son décès a été constaté à 4 h 17, ajoute l'UES.

Les ambulanciers avaient indiqué initialement qu'ils avaient été appelés sur les lieux vers 3 h du matin au sujet d'un homme blessé grièvement.

L'UES a affecté huit enquêteurs, y compris trois spécialistes des sciences judiciaires, à cette investigation.

Pour le moment, deux agents impliqués et sept agents témoins ont été désignés, précise l'Unité, qui demande à toute personne détenant des renseignements de communiquer avec elle.

Le chef intérimaire de la police de la métropole, James Ramer, avait indiqué tôt mardi matin que ses agents s'étaient rendus à cette adresse de la rue George en lien avec une enquête sur une personne disparue.

Selon un microbillet de la police, la victime aurait eu une arme à feu. Le service policier de Toronto n'a pas fait plus de commentaires, compte tenu de l'enquête de l'UES en cours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !