•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Iain Rankin devient premier ministre de la Nouvelle-Écosse

L'homme prononce un discours devant un drapeau de la Nouvelle-Écosse.

Iain Rankin est devenu mardi matin le 29e premier ministre de la province (archives).

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Radio-Canada

Iain Rankin a prêté serment à titre de premier ministre de la Nouvelle-Écosse. Il succède officiellement à Stephen McNeil.

La cérémonie d'assermentation présidée par le lieutenant-gouverneur Arthur J. LeBlanc s'est déroulée mardi matin dans le Centre des congrès d'Halifax en tenant compte des consignes de prévention de la COVID-19.

Iain Rankin et Mary Chisholm montent les escaliers et portent un masque.

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse Iain Rankin arrive au Centre des congrès d'Halifax avec sa conjointe Mary Chisholm.

Photo : Communications Nouvelle-Écosse

A 37 ans, Iain Rankin devient ainsi le 29e premier ministre de la province. Ce jeune homme qui prône le changement a été élu chef du Parti libéral le 6 février dernier. Il a promis un gouvernement plus transparent et plus respectueux de l'environnement.

Iain Rankin devient aussi président du Conseil exécutif, ministre des Affaires intergouvernementales et ministre de l’Efficacité de la réglementation et des services. Il se charge aussi du ministère des Affaires L’Nu (l’ancien Office des affaires autochtones) et il devient ministre responsable de la Jeunesse, des Relations militaires et de l’Office des approches axées sur les citoyens.

Plusieurs ministères changent de nom pour refléter les priorités du nouveau premier ministre. Voici les membres de son Cabinet :

  • Kelly Regan, vice-première ministre, ministre des Services communautaires, ministre responsable du Conseil consultatif sur la condition féminine et ministre des Aînés;
  • Labi Kousoulis, ministre des Finances et du Conseil du Trésor, ministre de la Croissance économique inclusive (l’ancien ministère de l’Entreprise), et ministre du Commerce;
  • Randy Delorey, procureur général et ministre de la Justice, ministre des Relations du travail;
  • Keith Irving, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, président du Conseil du Trésor et de la Politique;
  • Ben Jessome, ministre de la Commission de la fonction publique;
  • Brendan Maguire, ministre des Affaires municipales;
  • Zach Churchill, ministre de la Santé et du Mieux-être, ministre responsable du nouvel Office de la santé mentale et des dépendances;
  • Chuck Porter, ministre des Terres et des Forêts et ministre de l’Énergie et des Mines;
  • Derek Mombourquette, ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance;
  • Tony Ince, ministre responsable du nouvel Office de l’équité et de l’antiracisme, ministre des Affaires afro-néo-écossaises et ministre de Communications Nouvelle-Écosse;
  • Lena Metlege Diab, ministre de l’Immigration et de la Croissance démographique, ministre du Travail et de l’Éducation postsecondaire, ministre des Affaires acadiennes et de la Francophonie;
  • Geoff MacLellan, ministre de l’Infrastructure et du Logement;
  • Lloyd Hines, ministre des Transports et du Déplacement actif;
  • Keith Colwell, ministre de l’Agriculture et ministre des Pêches et de l’Aquaculture;
  • Patrician Arab, ministre de Service Nouvelle-Écosse et des Services internes;
  • Suzanne Lohnes-Croft, ministre des Communautés, de la Culture et du Patrimoine, ministre des Affaires gaéliques et ministre responsable du Secteur bénévole.

Nous sommes prêts et impatients de nous mettre au travail et continuer de gagner votre confiance, jour après jour. Nous allons collaborer pour faire avancer la province en ce qui a trait aux enjeux qui sont importants pour vous, soit l’emploi, une économie forte, l’innovation, une province propre et dynamique, et l’enjeu le plus urgent aujourd’hui, vaincre la COVID-19, a déclaré Iain Rankin au cours de son allocution, en s’exprimant en français.

Lors des prochaines élections, Iain Rankin va devoir recruter de nouveaux candidats pour son parti puisque sept députés, dont cinq ministres, ont déjà annoncé qu’ils ne se porteront pas candidats.

Avec des renseignements de Rebecca Martel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !