•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les cas de COVID-19 dans les foyers de soins personnels au Manitoba diminuent

Le bâtiment du foyer de soins de longue durée avec l’enseigne de Maples. Il est possible de voir une dame avec un masque, une camionnette et une civière.

Les foyers de soins personnels du Manitoba ont connu de sévères éclosions de COVID-19 en fin d'année 2020.

Photo : CBC / Walther Bernal

Radio-Canada

Les récents chiffres sur les éclosions et le nombre de cas de COVID-19 dans les foyers de soins personnels du Manitoba sont encourageants, selon le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin. Il ajoute qu'il est encore est trop tôt pour évaluer avec certitude le rôle de la campagne de vaccination sur cette tendance.

Globalement, ce que nous observons actuellement est une bonne tendance, déclare Brent Roussin.

Le vaccin est juste un autre outil. Il ne va pas remplacer le dépistage et les principes sanitaires fondamentaux, ajoute-t-il.

Selon la province, il y a actuellement 25 cas de COVID-19 recensés dans six foyers de soins personnels.

Nous avons vu une très bonne utilisation du vaccin chez le personnel et les résidents et nous avons donc observé une diminution du nombre de cas dans ces établissements.

Brent Roussin, médecin hygiéniste en chef du Manitoba

Il précise néanmoins qu’il est trop tôt pour songer à assouplir les restrictions sur les visites dans les établissements de soins personnels, mais que cela pourrait changer si cette tendance se maintient.

Selon le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, les vaccins ont démontré leur efficacité, mais pas à 100 %.

Pour l’instant, il faut continuer de mettre l’accent sur la vaccination du plus grand nombre de Manitobains possible, afin de parvenir à une large immunisation de la population, estime Brent Roussin.

La semaine dernière, environ 4000 résidents de foyers de soins personnels ont reçu leur deuxième dose, et environ 1500 autres devraient l’obtenir cette semaine. Tous les résidents des foyers de soins personnels devraient être entièrement vaccinés d’ici la fin du mois.

Par ailleurs, à mesure que le nombre de résidents vaccinés augmente, le seuil pour déclarer une éclosion dans un foyer de soins personnels pourrait changer, annonce le Dr Roussin sans toutefois apporter plus de précisions.

La province se prépare aussi à élargir les critères d’admissibilité du vaccin pour inclure pour la première fois la population générale, en commençant par les Manitobains les plus âgés. Les personnes de plus 95 ans et les membres des Premières Nations de plus de 75 ans pourront ainsi réserver des rendez-vous à partir de cette semaine.

Le Manitoba prévoit également d’ouvrir deux nouveaux sites de vaccination à Selkirk et à Morden-Winkler au cours de la première semaine de mars.

Avec les informations Cameron MacLean

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !