•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les restrictions resteront les mêmes d'ici le 1er mars en Alberta

La Dre Deena Hinshaw.

Depuis le début de la pandémie, la COVID-19 a fait 1843 morts en Alberta.

Photo : Radio-Canada / Art Raham

Radio-Canada

Le nombre de nouvelles infections ayant légèrement augmenté ces derniers jours en Alberta, la province ne prendra aucune décision sur l'assouplissement ou le resserrement des restrictions sanitaires en place avant le 1er mars.

C’est ce qu’a annoncé lundi la médecin hygiéniste en chef de la province, Deena Hinshaw.

Les entreprises nous ont demandé un préavis d'une semaine pour être en mesure de se préparer [à un éventuel assouplissement des restrictions sanitaires], et c'est ce que nous nous efforcerons de faire, dit-elle.

Elle ajoute que les responsables de la santé publique surveilleront l’évolution des données au cours des prochaines semaines avant de se prononcer.

La décision d'assouplir les restrictions sera prise le 1er mars ou plus tard.

Deena Hinshaw, médecin hygiéniste en chef de l’Alberta

Taux de reproduction du virus en hausse

La Dre Hinshaw a également indiqué que le taux de reproduction (Rt) du virus, au cours de la semaine dernière, était de 1,03.

Il s'agit d'une estimation médiane du nombre de personnes qu’un cas déclaré positif contaminera autour de lui. Lorsqu’il est supérieur à un, le nombre de cas augmente.

Ce taux était de 0,93 dans la zone d'Edmonton, de 0,95 dans celle de Calgary et de 1,13 pour le reste de la province.

Approche prudente, dit la province

Cela fait deux semaines quela province a amorcé la première phase de son plan d'assouplissement graduel des restrictions sanitaires, en permettant notamment aux restaurants et aux salles de sports de rouvrir avec une capacité limitée.

Un plan qui est proportionnel au nombre de personnes hospitalisées dans la province.

La phase 2 devait se déclencher lorsque les hospitalisations dans la province seraient passées sous la barre de 450, permettant notamment un assouplissement des restrictions pour les commerces de détail, les salles communautaires, les hôtels, les salles de banquet et les centres de conférence.

À ce jour, 324 personnes sont hospitalisées, dont 53 aux soins intensifs.

Je sais que beaucoup de gens se demandent quand l'Alberta passera à l'étape 2 de l’assouplissement des restrictions, a déclaré Deena Hinshaw. Nous sommes sous le seuil d'hospitalisation de la phase 2 [du plan d’assouplissement des restrictions], mais nous avons constaté une augmentation des nouvelles infections ces derniers jours.

La province est prudente dans son approche de la réouverture, a-t-elle dit, et il est trop tôt pour dire si la récente augmentation des nouveaux cas est significative ou si la tendance à la baisse [du total des cas actifs] observée au cours des dernières semaines se poursuivra.

Illustration montrant le SRAS-CoV-2.

Il existe 5000 virus de la famille des coronavirus , dont le SRAS-CoV-2 à l'origine de la pandémie actuelle.

Photo : iStock / Bertrand Blay

La situation le 22 février

Par ailleurs, l’Alberta rapporte 273 nouveaux cas de COVID-19 et de 16 décès supplémentaires en 24 heures.

Près de 6100 tests ont été effectués en une journée. Le taux de positivité est de 4,5 %.

Il y a maintenant 4675 cas actifs de la maladie dans la province qui dénombre 289 cas confirmés causés par un des variants du SRAS-CoV-2, dont 116 dans la zone de Calgary et 110 dans celle d'Edmonton.

Depuis le début de la pandémie, la COVID-19 a fait 1843 morts en Alberta.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !