•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Auston Matthews peut-il compter 50 buts en 2021?

Auston Matthews sourit après avoir marqué un but contre les Sénateurs d'Ottawa.

Auston Matthews a déjà inscrit six buts contre les Sénateurs d'Ottawa cette saison.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

En 1982, Rick Vaive est devenu le premier joueur des Maple Leafs de Toronto à inscrire 50 buts en une saison. Cette année-là, il en avait enfilé 54, une marque d'équipe qui tient toujours.

L'ancien capitaine de la formation torontoise ne se fait toutefois pas de cachette. Auston Matthews parviendra fort probablement à faire mieux d'ici peu. Si ce n'est pas cette saison, en raison du calendrier écourté de 56 matchs, ce sera la prochaine.

Après tout, l'an dernier, la pandémie a coupé court à sa belle saison. L'Américain comptait 47 buts en 70 matchs. Il lui restait encore 12 rencontres pour inscrire au moins trois autres buts et ainsi devenir le quatrième joueur des Leafs à atteindre le plateau des 50 réussites.

Il n'y a pas de doute dans mon esprit. C'est un joueur incroyable et un buteur exceptionnel. Ça va arriver tôt ou tard, indique l'ancien numéro 22, qui a inscrit 299 buts avec les Maple Leafs.

Cette année, Matthews, la nouvelle merveille de l'organisation de la Ville Reine, a inscrit 18 buts à ses 18 premiers matchs, devenant le premier joueur de la Ligue nationale de hockey (LNH) à réussir cet exploit en 15 ans.

Écarté de la feuille de pointage dans un revers de 3-0 lundi, il a tout de même conservé sa priorité de six buts sur ses plus proches poursuivants dans la LNH, Brock Boeser et Connor McDavid.

Sa moyenne de buts par match de 0,90 indique qu'il pourrait toujours atteindre le plateau des 50 buts avant la fin de la saison, s'il ne rate pas d'autres matchs.

Je sais qu'on dit que les records sont faits pour être battus, mais je ne veux pas que [mon] record soit battu par un joueur qui ne connaît qu'une année chanceuse et qui ne pourra pas répéter la chose par après. Non, je préférerais de loin qu'il soit battu par un joueur aussi fantastique que Matthews.

Rick Vaive, ancien capitaine des Maple Leafs
Rick Vaive, les bras en l'air sur la patinoire, fête son 50e but.

L'ex-capitaine des Maple Leafs Rick Vaive marque son 50e but de la saison, contre les Blues de St-Louis, le 24 mars 1982.

Photo : La Presse canadienne / Julien LeBourdais

Aux yeux de Vaive, Matthews est un joueur étoile comme il s'en fait peu; le genre qui battra plus d'un autre record dans le circuit Bettman. Le premier choix du repêchage 2016 compile d'ailleurs le 10e total de buts après 300 matchs dans la LNH avec 176 réussites, signe qu'il est sur la bonne voie.

Matthews ne s'en fait pas avec les records

En plus de ne pas marquer lundi, Auston Matthews a aussi vu sa longue séquence de matchs avec au moins un point prendre fin.

Il avait réussi à s'inscrire sur la feuille de pointage lors des 16 duels précédents et n'était plus qu'à deux autres matchs d'égaler la marque d'équipe chez les Maple Leafs (18), mais cela lui importait visiblement peu après le match.

Pour être honnête, je n'en ai rien à faire.

Auston Matthews, joueur des Maple Leafs
Auston Matthews célèbre après avoir marqué un but dans l'uniforme des Maple Leafs cette saison.

Auston Matthews tourmente les équipes rivales des Maple Leafs avec ses habilités singulières de marqueur.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Il ne porte pas vraiment attention aux records. Il se tient au courant surtout par l'entremise des médias, explique Boris Dorozhenko, qui connaît bien l'athlète de 23 ans puisqu'il l'a formé dès ses débuts dans le hockey mineur en Arizona.

Je pense que son objectif principal, c'est de toujours mieux jouer que le match précédent. Ça a toujours été le cas. Si ça se transpose en records, tant mieux, mais ce n'est pas l'important pour lui, ajoute l'entraîneur d'origine ukrainienne.

Le 12 octobre 2016, contre les Sénateurs d'Ottawa, Matthews a fait des débuts fracassants dans la LNH. Ses prouesses ont fait le tour de la planète hockey et fait forte impression sur ses pairs. Comme son protégé, Boris Dorozhenko s'est rapidement tourné vers le match suivant.

Quand il a marqué quatre buts à son premier match, beaucoup de personnes m'ont appelé pour me demander à quoi il fallait s'attendre de lui et je répondais : ''Attendez, il vous en donnera encore plus'', se rappelle celui qu'Auston surnomme oncle Boris.

Auston est un gars créatif. Le hockey, pour lui, c'est de l'art […], raconte Dorozhenko. Chaque fois que je le vois jouer, je vois sa volonté de sortir du moule, de tenter quelque chose de différent.

À en croire ses hommes de hockey, la coqueluche des partisans des Maple Leafs n'a visiblement pas fini d'épater.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !