•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Collège Louis-Riel veut améliorer son accessibilité avec un nouvel ascenseur

Une école en briques rouges.

Le Collège Louis-Riel aimerait devenir plus accessible aux personnes en situation de mobilité réduite en installant un nouvel ascenseur d'ici l'automne prochain.

Photo : Radio-Canada / Gavin Boutroy

Le Collège Louis-Riel, situé dans le quartier de Saint-Boniface, prévoit d’installer un ascenseur d’ici l’automne prochain afin de faciliter le déplacement des élèves en situation de mobilité réduite.

Ce projet fait suite aux récentes annonces du ministère de l'Éducation du Manitoba au sujet de fonds pour améliorer les infrastructures scolaires. Dans ce cadre, la Division scolaire franco-manitobaine (DSFM) a reçu un financement de la part du gouvernement provincial. Les travaux débuteront dans les prochains mois et devraient se terminer à l’automne 2021.

Depuis 2015, la DSFM avait désigné le Collège Louis-Riel comme un établissement présentant plusieurs lacunes en ce qui a trait à l'accessibilité.

Le Collège Louis-Riel est pourtant bien équipé d’un ascenseur à l’heure actuelle, mais qui ne rencontre pas les standards d’un ascenseur pour les personnes à mobilité réduite, selon le directeur de l’établissement, Dale Normandeau.

Ce dernier se réjouit de ce nouvel atout pour son école secondaire et ajoute qu’un ascenseur bénéficiera aux élèves, mais aussi aux parents qui ont une mobilité réduite.

Nous avons une demi-douzaine d’élèves en situation de mobilité réduite, Donc, cet ascenseur va certainement bénéficier à ces élèves.

Dale Normandeau, directeur du Collège Louis-Riel

Un projet très attendu

L'annonce d’un nouvel ascenseur était très attendue au Collège Louis-Riel. Un projet qui a abouti entre autres grâce au combat mené par Téo Roy, qui avait mis en avant le manque d’accessibilité pour les élèves qui, comme lui, se déplacent en fauteuil roulant.

Alors qu'il voulait commencer ses études secondaires au Collège Louis-Riel en 2019, Téo Roy a fait plusieurs demandes pour rendre l’établissement accessible, mais n’a finalement pas pu fréquenter le Collège en raison de l'absence d'ascenseur. Il est scolarisé aujourd’hui au Centre scolaire Léo-Rémillard, qui est un établissement entièrement accessible.

Aujourd’hui, son père, Daniel Roy, accueille favorablement le projet, qu'il qualifie de bonne nouvelle.

Ça prend toujours des genres de pionniers comme Téo ou des gens comme notre famille qui poussent pour l’accessibilité. Donc, deux ans en retard peut-être, mais c’est quand même vraiment une bonne nouvelle.

Tout comme Dale Normandeau, M. Roy souligne que cet ascenseur est une infrastructure nécessaire pour l’indépendance des élèves vivants avec une mobilité réduite, mais aussi pour les personnes blessées et le personnel de l’école secondaire.

M. Normandeau assure que cela pourrait contribuer à inciter davantage de familles à choisir l’établissement pour les études secondaires de leurs enfants.

Sachant que nous avons la construction d’un ascenseur prévu et un projet prévu pour le début de l’année scolaire, cela pourrait sûrement favoriser la décision d’une famille de venir au Collège Louis-Riel, s’enthousiasme-t-il.

Avec les informations de Camille Kasisi-Monet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !