•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vague de froid fera légèrement augmenter votre facture d’électricité

Une prise électrique, des billets et une facture.

La forte demande d'électricité due au froid a fait augmenter les prix de gros pour les fournisseurs albertains.

Photo : Istock

Radio-Canada

Le vortex polaire qui a touché l’Alberta à la fin de janvier et au début de février a fait surchauffer les prix de gros de l’électricité, mais pour les consommateurs, les hausses devraient être assez limitées.

En janvier, le prix de gros de l’électricité, celui payé par les fournisseurs provinciaux comme Enmax ou Epcor, a augmenté d'environ 90 % par rapport au mois précédent.

Les premières semaines de février ont affiché des hausses similaires au fur et à mesure de la prolongation des températures glaciales.

Le prix au détail, celui qui se retrouve sur la facture des consommateurs, n’affichera cependant pas de telles augmentations, selon le professeur d’économie à l’Université de Calgary Blake Shaffer.

Environ la moitié des consommateurs souscrivent à un contrat fixe sur plusieurs années, qui les prémunit contre les hauts et les bas du prix de gros.

Pour les autres qui ont choisi l’option du tarif régulé, la hausse devrait seulement être de quelques cents le kilowattheure par rapport aux prix de l’année précédente, a calculé M. Shaffer.

Pour un ménage à la consommation moyenne, cela représente une augmentation d’environ 15 à 20 $ par mois, bien loin des factures salées de certains Texans

À Calgary, le prix de l’électricité en février est de 8,7 cents, alors qu’il est en moyenne de 6 cents. Pour donner un peu de perspective, au Texas, la semaine dernière, ce prix a atteint 10 $ le kilowattheure. C’était vraiment fou, raconte M. Shaffer.

Les contrats futurs sur le prix de l’électricité ne montrent pas non plus de hausse en mars et en avril, ajoute-t-il.

Il est bon aussi de se rappeler que la consommation d’énergie n’est qu’une petite partie de la facture qui comprend aussi des coûts de transmission et de distribution de l’électricité et diverses taxes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !