•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La maison d’hébergement La Piaule perd sa directrice générale

A49956B2-5EB1-4FDD-BA85-7F50531221EE

Chez Willie et La Piaule de Val-d’Or.

Photo : Radio-Canada / Melanie Picard

La Piaule de Val-d’Or se retrouve une fois de plus sans direction générale. En poste depuis mai 2020, Stéphanie Quesnel quitte l’organisme pour relever un nouveau défi professionnel.

Pour les administrateurs de l’organisme la Piaule, il s’agit d’un nouveau retour à la case départ qui apporte sa part d’incertitude, alors que le recrutement pour ce poste s’est avéré difficile au cours des dernières années.

Le président Stéphane Grenier ne cache pas qu’il voit partir sa directrice générale avec regret.

C’est sûr que ça crée un grand enjeu pour nous, avoue-t-il. Ça nous prend une bonne tête dirigeante pour orchestrer nos opérations sur le terrain. Stéphanie était exceptionnelle et elle a permis de mettre plusieurs choses en route et améliorer notre fonctionnement.

Il ajoute que la Piaule part cette fois-ci avec de meilleures cartes pour recruter, parce que l’organisme a augmenté les conditions de travail de son directeur, offrant un salaire qui oscille désormais entre 45 000 $ et 65 000 $. La Piaule songe aussi à créer un poste d’adjoint pour soutenir la direction générale.

Avec la pandémie qui crée des problèmes d’espace dans ses locaux et le projet de construction du Château de Marie-Ève déjà amorcé, la Piaule souhaite trouver la perle rare rapidement. Par contre, il n’est pas question pour l’instant de mettre de côté des projets ou des services.

On a du personnel en place qui va pallier. Sinon, les membres du C.A. peuvent aussi contribuer dans la mesure de leur capacité, précise Stéphane Grenier, mais si le recrutement tardait, ça pourrait ralentir notre capacité à réagir rapidement aux imprévus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !