•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De Dare to Care à Bravo Musique : le nouveau nom de l’étiquette de Cœur de pirate

La femme porte un chemisier de couleur caramel. Elle est assise derrière une table sur le plateau de l'émission.

Béatrice Martin, alias Cœur de pirate, sur le plateau de « Tout le monde en parle »

Photo : Avanti Groupe / Karine Dufour

Radio-Canada

Devenue propriétaire de la maison de disques indépendante Dare to Care à la mi-janvier, Béatrice Martin, alias Cœur de pirate, a voulu marquer le coup en annonçant dimanche soir à Tout le monde en parle le changement du nom de l’entreprise, qui devient Bravo Musique.

La vague de dénonciations d’agressions et d’inconduites sexuelles de l’été dernier a frappé de plein fouet l’étiquette de disques. Son président et fondateur, Eli Bissonnette, a démissionné après s’être excusé de ne pas avoir agi plus tôt dans le cas du musicien Bernard Adamus, visé par des allégations d’inconduites sexuelles.

Ce qui est arrivé cet été, c’était nécessaire pour insuffler un progrès et une libération de la parole surtout, a affirmé Béatrice Martin à l’animateur Guy A. Lepage, dimanche. J’ai vu ça comme une opportunité de reprendre le flambeau, d'insuffler mes propres valeurs, des valeurs qui ressemblent à celles de pas mal de gens.

Elle ne voulait pas laisser sombrer la maison de disques qui a accompagné sa carrière depuis le tout début.

C’était tellement incertain cet été [...], je me voyais mal laisser partir ça à la dérive. Je me suis trouvée dans une position où je pouvais [agir], [...] et je l’ai fait. C’est une équipe merveilleuse qui est responsable de mon succès.

Depuis son arrivée à la tête de l’étiquette, un protocole contre le harcèlement a été établi pour protéger les artistes et le personnel.

Donner au suivant

Le milieu de la musique ne vit pas ses jours les plus roses, notamment pour ce qui est de l’aspect commercial, mais Cœur de pirate se réjouit de son nouveau rôle, qui s’ajoute à sa propre carrière artistique.

Depuis que j’ai commencé [ma carrière de musicienne], je ne me verrais pas faire autre chose. Là j’ai la chance de signer avec de nouveaux artistes, de donner au suivant d’une certaine façon.

Béatrice Martin a d’ailleurs annoncé récemment la signature de sa première artiste, Naomi, une danseuse et artiste multidisciplinaire qui a entre autres travaillé avec Marie-Mai, Loud et Rihanna.

Bravo Musique compte déjà parmi ses rangs des artistes comme Maude Audet, Émile Bilodeau, Fanny Bloom et Évelyne Brochu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !