•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : un CPE à Amos ferme une de ses installations temporairement

Deux mains couvertes de gants chirurgicaux bleus tiennent trois petites éprouvettes contenant des échantillons pour des tests de dépistage de la COVID-19, le 30 octobre 2020 dans un laboratoire de Vienne, en Autriche.

Échantillons pour des tests de dépistage de la COVID-19.

Photo : Reuters / Leonhard Foeger

Radio-Canada

Un centre de la petite enfance (CPE) à Amos a fermé une des ses installations aujourd'hui après que deux enfants du même groupe aient reçu un résultat positif à un test de dépistage de COVID-19.

La santé publique indique qu'au cours des 24 dernières heures, l'Abitibi-Témiscamingue recense six nouveaux cas de COVID-19, auxquels s'ajoutent cinq nouveaux cas enregistrés samedi, tous dans la MRC Abitibi, précise le Centre intégré de santé et services sociaux ce l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT).

Au cours de la fin de semaine, deux enfants du même groupe dans un CPE à Amos ont reçu un résultat positif à un test de dépistage.

Par conséquent, l'une des installations du Centre de la petite enfance Arlequin et Colombine d’Amos est fermée aujourd’hui pour permettre la tenue d’une clinique de dépistage mobile de la COVID-19 entre 13 h et 20 h.

Selon la directrice générale du CPE, Isabelle Girard, la santé publique a rapidement déployé des mesures pour éviter la propagation du virus et pour s’assurer que les enfants qui ont fréquenté le CPE et leurs familles soient placés en isolement.

Les familles de 73 enfants et d'une vingtaine d’employés sont invités à passer un test de dépistage aujourd’hui. Pour tous les enfants et les membres de leur famille qui habitent dans la même résidence, le CISSS-AT recommande à tous de demeurer en isolement jusqu'à l'obtention du résultat de dépistage afin d'éviter la propagation du virus.

Suivi sur la situation dans les écoles

Selon la santé publique, aucun nouveau cas n'a été déclaré depuis une semaine à l'école Notre-Dame-de-Fatima à Landrienne, qui avait fermé le 12 février à la suite d'une éclosion de COVID-19. On prévoit donc la reprise des cours en présence cette semaine.

En ce qui concerne l'école secondaire d'Amos, les élèves qui n'ont pas de symptômes pourront aussi retourner en classe après leur période d'isolement.

Depuis le début de la deuxième vague, 624 cas de COVID-19 ont été déclarés en Abitibi-Témiscamingue, et trois personnes sont décédées.

On compte aussi trois hospitalisations liées à la COVID-19, dont une personne à l'unité des soins intensifs.

À l'échelle provinciale, on dénombre 805 nouveaux cas.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !