•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C’est la fin pour Daft Punk

Deux personnes portent des casques d'astronaute et une combinaison blanche dans un éclairage rouge et bleu.

Le duo électronique Daft Punk a toujours cultivé son image robotique en arborant des casques d'astronautes pendant ses apparitions.

Photo : Getty Images / Kevin Mazur

Radio-Canada

Le duo français de musique électronique se sépare, après une carrière fructueuse de 28 ans. La relationniste du groupe a confirmé la nouvelle au média spécialisé Pitchfork, sans toutefois lui fournir plus de détails sur les raisons de cette séparation.

Dans une vidéo publiée sur YouTube intitulée Epilogue, l’un des membres du groupe disparaît dans une explosion avant que l’inscription 1993-2021 n'apparaisse à l’écran. Le deuxième membre de Daft Punk s’éloigne ensuite vers un soleil couchant à l’horizon.

Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo ont formé le groupe Daft Punk en 1993, et leur premier album, Homework, a marqué l’univers de la musique électronique. Le groupe a entre autres remporté trois prix Grammy. Ensemble, ils ont été au cœur de l’émergence de la french touch, un style de musique house qui incorpore des éléments de funk et de disco, et leur influence se fait encore entendre aujourd’hui.

Un duo ambassadeur

Le duo qui était célèbre pour son titre One More Time (Encore une fois) ne fera donc plus de musique ensemble. Après tout, la fin d’une histoire, c’est humain, c’est d’ailleurs le titre d’un de leurs albums, Human After All.

Les rumeurs d’un nouvel album revenaient cycliquement. Encore récemment, la twittosphère s'enflammait pour dire qu'ils pourraient faire une apparition à la mi-temps du Super Bowl. Mais personne n'avait vu venir la fin.

Les deux hommes montent sur la scène avec des casques intégraux, devant une foule.

Daft Punk aux prix Grammy

Photo : AFP / Christopher Polk

Daft Punk était, depuis le tonitruant et abrasif Homework en 1997, le plus grand ambassadeur de l'électro française. Un statut indéboulonnable, solidifié par trois autres opus au succès chaque fois planétaire, Discovery (2001), Human After All (2005) et Random Access Memories (2013), qui comprend le mégasuccès Get Lucky, ainsi que des prestations scéniques marquantes. En 28 ans de carrière, le duo laisse donc seulement quatre albums originaux.

L’anonymat et le silence

Cela faisait 14 ans que Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, amis depuis le lycée, ne s'étaient plus produits en concerts, sinon pour de très rares apparitions lors de cérémonies télévisées.

Les deux hommes sont vêtus de blanc et portent chacun un casque intégral qui leur cache le visage. Un des deux tient un trophée dans ses mains.

Daft Punk aux prix Grammy

Photo : FREDERIC J. BROWN / AFP

Rapidement, ils ont cultivé leur absence, devenue une stratégie. On ne connaît pas officiellement leurs visages, dissimulés sous un masque ou un casque intégral, ce qui suscite inévitablement attente, fantasmes et envie. Il faut écumer Internet pour trouver de rares photos d'eux à visage découvert.

Les réactions pleuvent

L'annonce de la séparation du duo électro a mis en ébullition Twitter, générant une moyenne de 32 gazouillis par seconde, selon le cabinet Visibrain. Et les réactions des artistes ont été nombreuses. Christine and the Queens a publié sur le réseau social : Éternellement reconnaissante.

Photo en noir et blanc de l'homme, qui porte une chemise sombre.

Le musicien français Jean-Michel Jarre est un pionnier de la musique électronique.

Photo : PETER LINDBERGH

Ils ont toujours cultivé le goût du paradoxe, et quand le monde entier garde son masque, eux l'enlèvent, a commenté pour l'AFP Jean-Michel Jarre, pionnier de la planète électro, saluant leur son unique et cette manière extrêmement élégante de dire au revoir à leur public.

Hommage plus inattendu, le ministère des Armées, en France, a publié un pot-pourri de Daft Punk joué par une fanfare militaire lors des cérémonies officielles du 14 juillet 2017.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !