•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le port du masque recommandé même à l'extérieur par une médecin hygiéniste

Le fait de croiser une personne représente un « faible risque » de transmission de la COVID-19, mais le risque augmente si on rencontre beaucoup de gens.

Un homme fait son jogging au centre-ville d'Ottawa sous de légers flocons.

La santé publique de Waterloo recommande de porter un masque même durant l'exercice à l’extérieur.

Photo : Radio-Canada / David Richard

Radio-Canada

La médecin hygiéniste de la région de Waterloo recommande le port du masque le plus possible à l’extérieur.

S'il est obligatoire de porter un masque dans les espaces publics intérieurs dans plusieurs régions de l'Ontario, qu’en est-il lors d'une promenade sur un sentier extérieur?

La Dre Hsiu-Li Wang, médecin hygiéniste de Waterloo, explique que le port du masque à l'extérieur n'est pas une mauvaise idée.

Il y a moins de risques dehors, mais si vous êtes à moins d'un mètre d’autres personnes, je pense qu'il vaut mieux porter un couvre-visage, a affirmé la Dre Wang.

Elle a toutefois précisé que tout le monde n’est pas en mesure de garder un masque pendant un exercice physique intense. Dans ce cas, il est encore plus crucial de garder une distance d'un mètre avec les autres, selon elle.

Qu'en est-il lorsque vous dépassez brièvement quelqu'un sur le trottoir?

Le risque en dépassant quelqu'un est très faible, mais en même temps, si vous dépassez beaucoup de personnes qui pourraient se trouver à moins de deux mètres, votre risque augmente, a dit la Dre Wang.

Elle indique que porter un masque pendant l'exercice est idéal.

Si vous n'en êtes pas capable, alors faites tout ce que vous pouvez pour rester physiquement loin des gens autant que possible, au moins 1,80 m, a-t-elle indiqué. Et tentez de rendre ces interactions aussi brèves que possible.

La Dre Wang a également exhorté les gens à continuer à rester chez eux et à éviter les interactions avec des personnes extérieures à leur foyer.

La région de Waterloo se trouve actuellement dans la zone rouge de la province, là où l'exercice et l'activité physique sont considérés comme une raison essentielle pour quitter le domicile.

D'après les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !